Icon Sport

Oyonnax se relance avec caractère

Oyonnax se relance avec caractère

Le 05/03/2020 à 22:38Mis à jour Le 05/03/2020 à 23:05

Au terme d'une rencontre maîtrisée malgré des conditions compliquées, Oyonnax a dominé Grenoble (40-21) à Charles-Mathon. Les Oyomen ont cependant laissé filer le bonus offensif en toute fin de partie.

Ce duel d'ouverture de la 23ème journée de Pro D2 n'était autre qu'un choc entre prétendants à la montée en Top 14. Le troisième qui se déplace chez le quatrième mais surtout deux formations qui avaient un grand besoin de retrouver un état d'esprit conquérant dans ce Marathon qu'est ce championnat. Après une entame sans voir le jour, les Oyomen ont finalement inversé la tendance avec une vraie maîtrise sauf dans les tous derniers instants du match.

Piqués après le match nul concédé à domicile contre Biarritz jeudi dernier (13-13), les Grenoblois ont démarré tambours battants ce déplacement dans l'Ain. Les dix premières minutes ont d'ailleurs été très efficaces pour eux car elles accouchèrent d'un essai transformé (Fourie 8e) et de deux pénalités de Germain soit un 13-0 éclair infligé à des Oyonnaxiens pas vraiment réveillés. Mais le brouillard aindinois s'est vite dissipé justement après cette réalisation du numéro huit du FCG après un joli jeu au pied décroisé de Glénat. Malgré le vent contre par rafale et la pluie dans l'antre de Charles-Mathon, les joueurs de Joe El Abd ont même renversé cette partie bien mal embarquée.

Solide réaction des Oyomen

40 à 3. C'est le score infligé par Oyonnax à Grenoble entre la 12e et la 76e. Un retournement de situation très solide des Aindinois qui avaient pris la tête du match juste avant la pause (20-16) après deux essais de Millet (20e) puis Mirtskhulava (31e) et malgré un carton jaune pour Audy (36e). Cette domination s'est confirmée dans le deuxième acte. D'abord avec Le Bourhis qui a continué son 100% au pied (7/7, 20 points) mais aussi avec deux nouveaux essais signés Ensor (67e) et Macdonald (70e). Pour sa 100ème sous le maillot rouge et noir, le talonneur néo-zélandais a décroché un bonus offensif finalement de courte durée. Sur une contre-attaque bien amorcée par Taufa, Taleta Tupuola enterrait le dernier défenseur oyonnaxien pour marquer le deuxième essai du FCG (76e).

Oyonnax a donc relâché son étreinte un peu trop tôt et a laissé échapper le bonus offensif en toute fin de partie. Avec la blessure au bras visiblement grave pour Joffrey Michel, c'est certainement le seul point noir de ce large succès (40-21). Une prestation pleine de caractère après une sortie à Colomiers gangrénée par l'indiscipline. Surtout, les quatre points permettent aux Aindinois de rejoindre Grenoble à la troisième place de Pro D2. De son côté, le FCG n'a pas su tenir le rythme imposé dans les dix premières minutes et termine ce bloc sur un troisième revers de suite. Les deux réceptions consécutives après la trêve (Carcassonne et Vannes) seront cruciales pour rester dans la bataille de l'accession directe en demi-finales.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés