Imago

Des quarts officieux

Des quarts officieux
Par Rugbyrama

Le 15/04/2008 à 10:28Mis à jour

Deux matchs en retard de Premiership sont programmés ce mardi. Ils verront s'affronter quatre équipes en guerre pour une place en demi-finale. A deux journées de la fin, les choses sont capitales désormais.

Bath-Leicester et Wasps-Sale constituent toujours des affiches alléchantes en Angleterre. Mais là, ce sont quasiment des quarts de finale qui vont se jouer. Le troisième contre le cinquième et le quatrième contre le sixième s'affronteront en deux matchs capitaux pour l'accession aux demi-finales du Premiership. Car seules les quatre premières équipes obtiendront le précieux billet. Et à deux journées de la fin de la phase régulière, les choses se précisent sérieusement.

Bath-Leicester : Troisièmes avec 55 points, les joueurs de Bath partent favoris du match contre le champion en titre. Toujours classés dans les trois premiers depuis la mi-octobre, ils reçoivent une équipe de Leicester cinquième et en perte de vitesse. Les coéquipiers de Kayser et Laussucq comptent seulement deux points de retard sur leurs adversaires mais ils semblent marqués par leur lourde défaite en finale de Coupe anglo-galloise contre les Ospreys dimanche (23-6). Et ils ne sont pas plus rassurés en championnat, sachant qu'ils restent sur un revers à domicile contre les Wasps (19-24). Mais ils ne comptent pas laisser filer leur titre facilement. Martin Corry, le capitaine, annonçait ainsi la couleur après le match contre les Gallois : "Il me tarde maintenant d'aller à Bath pour essayer de gagner le championnat, le dernier trophée que nous pouvons gagner".

Wasps-Sale : Les partenaires d'Ibanez vont-ils poursuivre sur leur lancée ? Sixièmes avec deux matchs en retard, ils sont sur une belle série de cinq victoires consécutives après un début de championnat très compliqué pendant la Coupe du monde. En cas de victoire, ils pourraient entrer dans le dernier carré sachant qu'ils comptent seulement trois points de retard sur le premier demi-finaliste... Sale ! Chabal et ses partenaires vendront toutefois chèrement leur peau. Ils restent sur une grosse victoire à Bristol (32-6) et viennent en pleine confiance. "J'espère qu'on ne regrettera pas le point de bonus que nous aurions pu prendre aujourd'hui", s'interrogeait le coach Philippe Saint-André ce week-end. L'ancien international tricolore sait bien que désormais, la lutte est très serrée et qu'aucune erreur ne sera pardonnée

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0