Icon Sport

Grands Chelems, relégation, le mental de Trinh duc… Voici les 5 infos du week-end

Grands Chelems, relégation, le mental de Trinh duc… Voici les 5 infos du week-end
Par Rugbyrama

Le 19/03/2018 à 14:33

Entre les Grands Chelems, la "remontada" d’Oyonnax et la faillite de Trinh Duc, le week-end a été riche pour les amateurs de rugby. Rugbyrama vous offre une petite piqûre de rappel.

L’Irlande triomphe à Twickenham

Les Irlandais avaient déjà gagné le Tournoi avant même la dernière journée. Ils sont repartis de Twickenham avec le troisième Grand Chelem de leur histoire. Le tout sans jamais trembler. Ce samedi, les coéquipiers de Jonathan Sexton ont dominé la première période de bout en bout. Face à des Anglais une nouvelle fois décevants, le XV du Trèfle ne s’est pas privé pour infliger une troisième défaite consécutive au XV de la rose, une première dans le Tournoi depuis… 2006 ! L’ailier irlandais Jacob Stockdale en a également profité pour marquer son septième essai personnel dans la compétition, devenant ainsi le meilleur marqueur sur une édition du Tournoi. Après 1948 et 2009, les Irlandais réitèrent l’exploit d’un Grand Chelem et le drop de Sexton au stade de France lors du premier match prend une dimension encore plus romanesque.

Les irlandais marquent un deuxième essai à Twickenham pendant Angleterre-Irlande

Les irlandais marquent un deuxième essai à Twickenham pendant Angleterre-IrlandeIcon Sport

Oyonnax, le tube du moment

Incroyable Oyonnax ! Hier soir, Les Oyomen ont enchainé une quatrième victoire d’affilée face à Toulon. Emmené par un Botica de gala (7/7 au pied), Oyonnax est venu à bout des Toulonnais à la sirène suite à un essai de Sikes. Les hommes d’Adrien Buononato abandonnent la place de lanterne rouge du championnat à Brive. Ils se retrouvent plus qu’à deux points d’Agen et du Stade Français, respectivement 11ème et 12ème au classement. Oyonnax ne finit plus d’étonner, la remontada est en marche !

Rory Grice (Oyonnax) vs Toulon

Rory Grice (Oyonnax) vs ToulonIcon Sport

Les Bleues et les Bleuets au sommet !

Vendredi soir, le rugby français a touché les étoiles à Colwyn Bay, petite province du Pays de Galles. Suite à leur victoire face aux Gallois, les Bleuets sortent vainqueurs du Tournoi des 6 nations, le troisième de leur histoire après 2009 et 2014. Preuve que la génération 1998 a un bel avenir devant elle. Plus tôt dans la soirée, les Bleues ont elles aussi réussi un exploit majuscule. Vainqueurs des Galloises (38-3), les coéquipières de Jessy Tremoulière ont remporté le cinquième Grand Chelem de leur histoire. Une bonne nouvelle avec la Coupe du Monde qui se profile…

France Féminines Pays de Galles

France Féminines Pays de GallesIcon Sport

Narbonne officiellement en Fédérale 1

Une humiliation de plus. Les Narbonnais en ont subi beaucoup cette saison mais celle-ci condamne définitivement les coéquipiers de Benjamin Collet à la relégation. Dans ce derby de l'Aude, les oranges ont traversé la partie comme une ombre à l'image de leur saison. Il faut dire que le maigre bilan de 6 victoires en 27 journées ne leur laissaient que peu d'espoirs pour se sauver. Treizième du championnat l'an passé, les Narbonnais n'ont pas échappé au purgatoire cette année.

Et François craqua…

Après une belle performance face à l’Angleterre, François Trinh-Duc était de nouveau titularisé à l’ouverture pour le dernier match des Bleus au Pays-de-Galles. Si son match a parfaitement débuté avec un drop permettant aux Français d’ouvrir le score, il a ensuite basculé dans une spirale négative… Il est tout d’abord fautif sur le premier essai gallois en se faisant piéger par un rebond capricieux devant son en-but. Sa première période n’est pourtant pas mauvaise. Il est décisif sur l’essai des Bleus en décalant parfaitement Fickou dans l’intervalle. Mais comment ne pas retenir ses erreurs de la seconde période… Une touche pas trouvée après un bel effort en mêlée des Français, un coup de pied de dégagement directement dans l’en-but, un en-avant grossier sur un bon ballon de récupération.

François Trinh Duc ratant la dernière pénalité française

François Trinh Duc ratant la dernière pénalité françaiseIcon Sport

L’ouvreur toulonnais a multiplié les bévues évitables jusqu’à cette pénalité ratée à 10 minutes de la fin qui aurait pu permettre à son équipe de passer devant au score. Si le XV de France a réalisé dans l’ensemble un bon match et semblait supérieur aux Gallois dans le second acte, Trinh-Duc est passé lui complètement à côté et ses erreurs coûtent cher à l’heure des comptes.

Contenus sponsorisés
0
0