Icon Sport

Finale Top 14, RCT-CO - Serge Milhas: "C'est trop dur de perdre en n'étant pas mis en difficulté"

Milhas: "C'est trop dur de perdre en n'étant pas mis en difficulté"

Le 01/06/2014 à 10:48Mis à jour Le 01/06/2014 à 10:59

C'est un Serge Milhas particulièrement abattu qui s'est présenté à la presse près de deux heures après la défaite de Castres en finale du Top 14. Le technicien tarnais nourrit beaucoup de regrets, notamment sur la défaillance en mêlée du CO.

Le CO n'a pas pu réaliser son rêve de conserver le Bouclier de Brennus. Quel est votre sentiment sur la prestation de vos joueurs ?

Serge MILHAS: Quand tu as des regrets, cela veut dire qu'il a manqué quelque chose. Ce soir (samedi, NDLR) j'ai des regrets, ça signifie certainement qu'on s'est manqué quelque part. Toulon a mieux géré que nous, a su mieux se préparer que nous, et a eu tout simplement raison.

" Rémy Grosso tombe en première période et je ne sais pas s'il tombe tout seul ou si on l'a aidé à tomber... "

Quel est votre plus grand regret sur ce match  ?

S.M.: Déjà la mêlée. Quand on prend neuf points sur ce secteur, c'est compliqué après de pouvoir les rattraper. On savait qu'il fallait qu'on soit devant eux au score, et pas qu'on soit derrière à un quart d'heure de la fin, car on savait qu'ils défendaient très bien. On a eu deux ou trois occasions, on en met qu'une seule... Rémy Grosso tombe en première période et je ne sais pas s'il tombe tout seul ou si on l'a aidé à tomber... Cela fait partie des faits de match. On savait que cela ne se jouerait pas à grand-chose. En première période, on n'a pas assez scoré je pense.

Cette cuillère de Steffon Armitage sur Rémy Grosso vous reste t-elle en travers de la gorge  ?

S.M.: Je ne l'ai pas vu. Manifestement, on ne pouvait pas savoir à la vidéo puisqu'elle n'a pas été appelée... Mais bon je ne vais pas polémiquer là-dessus. Ce sont des faits de jeu, Toulon mérite sa victoire. Il fallait fêter la sortie de Jonny Wilkinson, c'était prévu.

Votre capitaine Rémi Tales a eu un match compliqué…

S.M.: Il a eu une petite commotion et peut-être que cela a joué. Il est possible que nous n'ayons pas su gérer ça. Peut-être aussi que nous avons moins bien géré la semaine qu'eux. Nous allons prendre le temps d'analyser ça.

" On n'a peut-être pas suffisamment aidé et préparé Hererra"

On vous sent profondément déçu…

S.M.: Oui, je me répète mais j'ai beaucoup de regrets. C'est trop dur de perdre comme on a perdu aujourd'hui, en n'étant pas mis en difficulté sur le jeu. Mourir à cinq points, car pour moi les trois derniers points du RCT sont anecdotiques, c'est dur ! Les Toulonnais ont traversé deux ou trois fois, mais ils n'ont jamais vraiment été en situation de pouvoir marquer, si ce n'est par Jonny. Je ressens beaucoup de déception, c'est vrai. On ne retient que le vainqueur, eux ont été meilleurs que nous et ce sont les vainqueurs.

Malgré tout, la saison a globalement été positive pour le CO…

S.M.: Avec la déception de ce soir (samedi, ndlr), je n'ai pas envie de revenir sur la saison. Quand on est en finale, c'est là qu'il faut être bon. Quand on y est, on doit être meilleur et plus performant que ce qu'on a été aujourd'hui, même si je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. Enfin, on oublie peut-être, moi le premier, que Ramiro (Herrera, ndlr) était en Argentine il y a encore quelques semaines. Il n'a fait que cinq matchs avec nous, et pour qu'il trouve des solutions, il faut aussi qu'il fasse des matchs. On ne va pas le blâmer. On lui a demandé beaucoup, il a donné beaucoup et peut-être qu'on ne l'a pas suffisamment aidé et préparé. Il faut aussi analyser ça. On a fait ce qu'on pouvait en mêlée.

Serge Milhas - castres - 28 septembre 2013

Serge Milhas - castres - 28 septembre 2013Icon Sport

Contenus sponsorisés