Icon Sport

Les joueurs toulousains "en colère"

Les joueurs toulousains "en colère"
Par Rugbyrama

Le 21/01/2022 à 20:34Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Après l'annulation de leur match contre Cardiff programmé ce samedi, et alors que leur président Didier Lacroix a déjà poussé un coup de gueule plus tôt ce vendredi, les joueurs du Stade toulousain ont publié un communiqué pour exprimer leur incompréhenson et leur colère.

En effet, le club a été déclaré perdant et n'engrange aucun point. Pour rappel, l'EPCR a pris cette décision en raison des cas de Covid qui ont touché les champions d'Europe ces derniers jours. Mais Toulouse a respecté tous les protocoles sanitaires et se trouvait en mesure de présenter 30 joueurs testés négatifs ce jeudi.

Voici le communiqué des joueurs toulousains :

"À notre grand regret, nous avons appris l’annulation de la rencontre à domicile de demain, face à Cardiff, et donc notre défaite sur le score de 0 à 28. Nous ne pouvons ni entendre, ni comprendre cette décision qui nous accable et pour cause. Nous avons respecté à la lettre le règlement de l’EPCR, et nous en avons même fait d’avantage. Nous avons multiplié les tests PCR et antigéniques, nous avons séparé nos vestiaires, nous avons accepté d’annuler des entraînements et renforcé nos normes sanitaires pour jouer.

Tout au long de la semaine, le groupe est resté mobilisé. L’ensemble des joueurs, jeunes et expérimentés, sont restés sur le pont et se sont préparés physiquement, techniquement, mentalement, pour disputer une rencontre de niveau européen.

Notre public, nous voulions le retrouver, enfin, après tant de reports, annulations et mésaventures. Nous apprenons aujourd’hui que l’EPCR se moque des règles et nous condamne à une défaite sur tapis vert sans raison valable et recevable. L’injustice qui nous habite est à la hauteur de notre frustration. Nous sommes accablés de ne pas pouvoir jouer, défendre notre titre et porter nos couleurs, devant notre public.

Sans faire de politique, nous vous témoignons notre déception, accumulée depuis plusieurs semaines. Aujourd’hui, nous ressentons de la colère. Ce sentiment saisit l’ensemble de l’effectif, déterminé ce week-end, comme les précédents, à offrir la possibilité au club d’aligner une équipe compétitive et de le représenter dans une compétition qui nous tient tant à coeur. Notre sort n’est désormais plus entre nos mains et nous le regrettons. »

Contenus sponsorisés