Icon Sport

Vers l'annulation des deux prochaines journées ?

Vers l'annulation des deux prochaines journées ?

Le 08/01/2021 à 11:31Mis à jour Le 08/01/2021 à 13:58

CHAMPIONS CUP - Dans la journée d’hier, une réunion au sommet s’est tenue entre le ministère des Sports, de la santé et des représentants des clubs professionnels français au sujet épineux de la Coupe d’Europe. Et si aucune décision n’a pour l’heure été officialisée, la nouvelle d'une annulation des deux prochaines journées pourrait bien tomber dans la journée… Avec quelles conséquences ?

C’est un euphémisme de dire que l’État n’a pas franchement apprécié de voir la souche britannique de la covid-19 arriver en France (en partie) par l’entremise de la réception de Leicester par l’Aviron bayonnais (20-28), après laquelle huit joueurs basques avaient été testés positifs. Et si l’EPCR a immédiatement réagi en indiquant vouloir renforcer ses précautions sanitaires en calquant davantage son protocole sur celui de la LNR, pas sûr toutefois que ces mesures s’avèrent suffisantes aux yeux des autorités. Dans la journée d’hier se tenait en tout cas une réunion au sommet impliquant le ministère de la Santé, des Sports ainsi que les représentants des clubs professionnels de rugby, au sujet de la possibilité qui serait désormais faite aux clubs français de recevoir leurs homologues d’Outre-Manche, ou d’y voyager, dans le cadre de la Coupe d’Europe.

Et si aucune décision ferme et définitive n’a été pour l’heure été communiquée (la commission se donnant un délai de réflexion pour juger l’évolution de la situation sanitaire), il semble à l’heure actuelle que l’on se dirige vers un veto pur et simple qui pourrait être annoncé aujourd'hui ou demain. Ce qui impliquerait l’impossibilité de jouer les deux prochaines journées de Coupe d’Europe les week-ends du 15 et du 22 janvier.

Une journée de doublons avancée pour combler le vide ?

De quoi mettre tout bonnement en péril les compétitions européennes cette saison ? Pas forcément. Car même si les dates de repli n’existent pratiquement pas et que l’équation se trouve compliquée par les diffuseurs des compétitions nationales, peu enclins à bouleverser les calendriers domestiques pour faire place aux Coupes d'Europe, une modification de la formule pour terminer tant bien que mal avec les dates disponibles (par exemple en disputant des phases finales élargies, jouées en match sec et non plus en aller-retour).

Quoi qu’il en soit et pour faire face à l’urgence, les clubs de Top 14 ont d’ores et déjà été informés de se tenir prêts dans l’optique d’une réunion d’urgence, si les deux journées de Coupe d’Europe devaient effectivement être annulées. La nature ayant en effet horreur du vide, il est ainsi plus que probable que la LNR choisisse d’utiliser ces deux dates tombées du ciel pour jouer certains matchs en retard, ainsi que pour délester le prochain Tournoi d’une journée de doublons. Autant d’hypothèses qui pourraient être débattues en réunion très rapidement, à moins d'un improbable retournement de situation.

Contenus sponsorisés