Icon Sport

Canal+ met en avant le Top 14, les Bleus s'expriment... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce lundi ☕

Canal+ met en avant le Top 14, les Bleus s'expriment... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce lundi ☕
Par Rugbyrama

Le 13/07/2021 à 08:30Mis à jour

Les deux quinze de départ des Lions et des Sud-Africains officiels, Claude Atcher dévoile les assurances prises par le comité ainsi que la gestion des droits tv, enfin, le rugby aura une place importante dans la grille tv de Canal + la saison prochaine... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce lundi 12 juillet 2021.

L'affiche du Top 14 de retour le dimanche soir sur Canal +

Alors que la chaîne crypté a annoncé son intention de se "retirer de la Ligue 1", le rugby pourrait en profiter. Le samedi et le dimanche sera sous le signe de l'ovalie sur Canal + qui s'est engagé par écrit à réserver les créneaux en prime time quoi qu'il arrive. "Pour la saison 2021-2022, le Comité Directeur de la LNR a validé une programmation conçue en collaboration avec le partenaire et diffuseur officiel Canal +, permettant une exposition maximale pour le rugby professionnel, avec quatre matchs de rugby en prime time chaque semaine les jeudi, vendredi, samedi et dimanche sur les chaînes du groupe Canal +", s’est félicité la LNR dans un communiqué, jeudi dernier.

Assurance, droits TV... Retour sur le point presse du comité d’organisation du Mondial

A l'occasion d'un rassemblement régional des alternants recrutés pour France 2023, Claude Atcher a fait le point notamment sur l'assurance annulation et les droits télévisuels. En cas d'annulation de la Coupe du Monde pour une cause de pandémie, le directeur du comité d’organisation a assuré qu'il n'y aurait pas de perte financière pour les organisateurs. Côté droits tv, "sur toute la compétition, nous avons l’assurance de dire que nous pourrons avoir déjà 26 matchs sur 48 diffusés en clair à en croire l’appel d'offres" a expliqué Claude Atcher. Il a aussi affirmé son souhait de mettre un maximum de match en prime-time et les matchs des Bleus en clair.

Le XV de départ des Lions britanniques

Les Lions affronteront l'Afrique du Sud "A" mercredi soir dans la continuité de leur tournée. Pour l'occasion, douze changements sont effectués par rapport à l'affrontement face aux Sharks samedi dernier, seuls Watson, Harris et Biggar restent titulaires.

La composition des Lions : 15. Watson ; 14. Rees-Zammit, 13. Harris, 12. Aki, 11. Adams ; 10. Biggar, 9. Murray (c) ; 7. Curry, 8. Faletau, 6. Navidi ; 5. Henderson, 4. Itoje ; 3. Sinckler , 2. Owens, 1. Jones.

Remplaçants : 16. Cowan-Dickie, 17. Vunipola, 18. Fagerson, 19. Beard, 20. Beirne, 21. Simmonds, 22. Davies, 23. Daly

La composition des Springboks face aux Lions britanniques

SI les Lions doivent affronter sur le papier une équipe d'Afrique du Sud dite "A" (c'est à dire une sorte de réserve), que nenni ! La formation alignée par le sélectionneur Jacques Nienaber n'a rien d'une équipe bis. En effet, 18 vainqueurs de la dernière Coupe du monde figurent dans le groupe retenu pour le match.

Le XV de l'Afrique du Sud : 15. Willie le Roux ; 14. Cheslin Kolbe, 13. Lukhanyo Am (cap.), 12. Damian de Allende, 11. Sbu Nkosi ; 10. Morné Steyn, 9. Faf de Klerk ; 8. Jasper Wiese, 7. Pieter-Steph du Toit, 6. Marco van Staden ; 5. Franco Mostert, 4. Eben Etzebeth ; 3. Trevor Nyakane, 2. Joseph Dweba, 1. Steven Kitshoff.

Remplaçants : 16. Malcolm Marx, 17. Coenie Oosthuizen, 18. Vincent Koch, 19. Nicolaas Janse van Rensburg, 20. Rynhardt Elstadt, 21. Herschel Jantjies, 22. Jesse Kriel, 23. Damian Willemse, 24. Kwagga Smith, 25. Elton Jantjies.

Les Bleus s'expriment avant le deuxième match de la Tournée

Raphaël Ibañez et Anthony Jelonch ont pris la parole en conférence de presse avant la deuxième rencontre contre l'Australie. "Leur rendre coup pour coup dès le début du match", voilà l'objectif d'Anthony Jelonch et le discours qu'il fera sans doute passer aux siens. "Je ferai tout pour faire un grand match", a assuré le futur joueur toulousain. Côté staff, on indique chercher "à se concentrer sur nos forces vives" pour ce match face aux Wallabies. Bien que l'Histoire soit importante dans le sport, Raphaël Ibañez explique que "ce qui nous guide aujourd'hui c’est l’affrontement direct et le temps présent".

Contenus sponsorisés