Icon Sport

Le Roux absent six mois, Swain s'en sort bien... Les cinq infos de ce jeudi !

Le Roux absent six mois, Swain s'en sort bien... Les cinq infos de ce jeudi !
Par Rugbyrama

Le 22/09/2022 à 18:58Mis à jour

Coup dur pour le Racing 92 qui perd Bernard Le Roux pour une durée de six mois, néanmoins, le club francilien a vu débarquer sa recrue Warrick Gelant. De l'autre côté de la planète, le deuxième ligne australien Darcy Swain connaît sa sanction après son geste dangereux et volontaire sur le genou de Quinn Tupaea. Voici les cinq infos de ce mercredi !

Le Racing 92 perd Le Roux pour six mois...

En conférence de presse ce jeudi, le manager du Racing 92 Laurent Travers a annoncé que son deuxième ligne international Bernard Le Roux (33 ans, 47 sélections) sera absent environ six mois après un choc à la tête reçu contre Lyon, lors de la troisième journée de Top 14 samedi dernier. Une mauvaise nouvelle de plus pour celui qui a connu diverses blessures l'an dernier déjà.

Bernard Le Roux rejoint la liste déjà assez impressionnante des internationaux blessés à un an de la coupe du monde 2023. Le deuxième ligne, indispensable aux Bleus lors du début de mandat de Fabien Galthié avait perdu sa place dans le XV de départ l’an dernier mais restait un joueur régulièrement appelé dans le groupe français. Déjà blessé plusieurs fois l’an dernier, notamment à la cuisse et au dos, il souffre désormais de la tête après ce choc subit contre le LOU.

...et voit débarquer Gelant

Voilà une bonne nouvelle pour Laurent Travers. Le manager du club des Hauts-de-Seine a accueilli ce vendredi matin Warrick Gelant, arrière international sud-africain, récemment libéré par le sélectionneur des Boks Jacques Nienaber.

Le néo-Racingman a découvert le centre d’entraînement du Plessis-Robinson et a rencontré ses nouveaux partenaires. Toutefois, malgré la cascade de joueurs blessés, Gelant devra toutefois patienter avant dé débuter sous ses nouvelles couleurs. Il ne sera pas sur la feuille de match de la rencontre de samedi face au Stade toulousain.

Swain s'en sort bien

Sanction plutôt clémente pour Darcy Swain. Le deuxième ligne australien a été suspendu six semaines ce mercredi soir par la commission de discipline après son geste délibéré sur Quinn Tupaea. Le joueur des Brumbies a plongé directement sur le genou du néo-zélandais, le blessant gravement. Sa sanction est jugée clémente par plusieurs observateurs.

La vidéo a fait le tour du monde. Lors du dernier duel entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie, Darcy Swain ne s'est pas distingué de la meilleure des manières. Remplaçant au coup d'envoi, le deuxième ligne wallaby s'est rendu coupable d'un attentat sur le centre All Black, Quinn Tupaea. Dans un ruck, Swain a plongé de manière délibérée sur le genou gauche du Néo-Zélandais. Résultat : Tupaea souffre d'une rupture du ligament croisé médial, ainsi que d'une déchirure partielle du ligament croisé antérieur du genou gauche. Il sera donc absent durant de longs mois.

Ce mercredi, Darcy Swain a comparu devant la commission de discipline et il a écopé d'une suspension de six semaines. De ce fait, il est forfait pour la dernière journée de RUgby Championship. À noter qu'il avait reçu un carton jaune durant le match après son geste.

Hewat également blessé pour plusieurs semaines

Sorti sur blessure le week-end dernier lors de la victoire face à Toulouse (26-16), Reece Hewat souffre d'une rupture partielle du ligament croisé postérieur. La Section paloise a indiqué que cette blessure devrait l'éloigner des terrains durant 4 à 6 semaines.

Arrivé en 2021 en provenance d'Aurillac, le troisième ligne australien a disputé 23 matchs avec les Palois, toutes saisons confondues. Titulaire à deux reprises cette année, il a participé à tous les matchs depuis la reprise du championnat.

Après Worcester, les Wasps également dans la tourmente

Le club anglais des Wasps a demandé la nomination d'un administrateur judiciaire après n'avoir pas remboursé un emprunt de 35 millions de livres (40M EUR), une mesure qui pourrait entraîner sa relégation, écrit le Times, mercredi. "Le club devait rembourser les 35 M GBP en obligations, qui ont servi à financer leur déménagement de Londres à Coventry en 2014, en mai, mais il n'a pas été en mesure de respecter ce délai", explique le quotidien.

Après avoir tenté en vain de se refinancer, le club aurait demandé à un tribunal, la nomination d'un administrateur, ce qui pourrait, selon les règlements de la fédération anglaise (RFU) entraîner sa relégation administrative, sauf s'il arrive à prouver que cette crise financière n'est pas de sa faute.

Sextuples champions d'Angleterre et doubles champions d'Europe, même si cela remonte à une quinzaine d'années, les Wasps rejoignent les Worcester Warriors sur la liste de clubs anglais en grande difficulté financière. Worcester, plombé par 25M GBP (29 M EUR) de dette, doit trouver un nouveau repreneur qui apporte "un projet crédible pour soutenir le club" avant lundi midi, sous peine d'être suspendu de toute compétition, avait averti la RFU un peu plus tôt, dans un communiqué.

Contenus sponsorisés