Icon Sport

En Ecosse, certains jouent la sobriété, d'autres parlent de "farce"

En Ecosse, certains jouent la sobriété, d'autres parlent de "farce"
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Hier à 13:46Mis à jour Hier à 13:55

SIX NATIONS - Alors que le XV de France a été touché de plein de fouet par l'épidémie de Covid depuis une semaine, la presse écossaise s'est montrée plutôt prudente dans ses analyses ces derniers jours, insistant sur l'importance pour la Fédération locale de ne pas reporter la rencontre prévue au Stad de France dimanche. Seul The ScotMailSport a été beaucoup plus incisif avec sa une provocatrice.

La plupart des médias écossais se sont contentés ces derniers jours de relayer les informations émanant du XV de France, sans forcément les commenter. Ainsi, The Herald ou The Scotsman ont publié des articles à chaque fois que de nouveaux cas de Covid étaient officialisés parmi les Bleus, et ont notamment souligné sur le test positif d'Antoine Dupont, qualifié de "joueur de classe mondiale" et dont l'absence pourrait peser contre le XV du Chardon... si le match de dimanche est maintenu. A l'heure actuelle, les préoccupations de la presse écossaise concernent d'ailleurs davantage cette question et la décision à venir du Comité des 6 Nations, lequel doit trancher mercredi. "Le match doit avoir lieu à Paris dimanche après-midi mais si la situation continue de se détériorer, il pourrait être repoussé", indique ainsi sobrement The Scotsman. Surtout, plusieurs papiers soulignent la position de la Fédération écossaise, laquelle a publié un communiqué lundi : "L'équipe nationale d'Ecosse poursuit sa préparation pour affronter la France à Paris, ce dimanche. Nos joueurs, entraîneurs et supporters espèrent que le match se jouera comme prévu, dans le calendrier du Tournoi initialement annoncé."

En effet, The Scotsman insiste sur le fait que le report d'une semaine de la rencontre, évoquée ici et là, pourrait avoir de lourdes conséquences pour le XV du Chardon : "Le week-end suivant est vide dans le calendrier des 6 Nations, mais il y a des matchs de club programmés qui pourraient présenter un défi pour l'Écosse en termes de libération de leurs joueurs évoluant en Angleterre. Treize membres de l'équipe actuelle y jouent, dont le capitaine Stuart Hogg, Jonny Gray, Chris Harris, James Lang et Sean Maitland. Reporter le match contre la France au week-end du 6 au 7 mars signifierait également que l'Écosse jouerait trois matchs en trois semaines consécutives, ce qui soulèverait des inquiétudes quant au bien-être des joueurs."

Des prises de position qui restent mesurées et qui se démarquent largement de celle de The ScotMailSport, à savoir la version écossaise du Daily Mail, qui n'a pas hésité à afficher un titre de une pour le moins équivoque : "French Farce". Ce qui se traduit par "farce française". Un façon plus critique et provocatrice de qualifier le contexte dans lequel baigne le XV de France depuis une semaine, avec onze joueurs et quatre membres de l'encadrement testés positifs. A noter tout de même que l'ensemble des tests réalisés lundi soir à Marcoussis se sont révélés négatifs, ce qui pourrait renforcer la probabilité de jouer dimanche et de ne plus envisager de report, comme le souhaitent les Ecossais.

Contenus sponsorisés