Icon Sport

"Le match parfait n’existe pas" : les réactions de France - pays de Galles

"Le match parfait n’existe pas" : les réactions de France - pays de Galles
Par Midi Olympique

Le 04/04/2021 à 11:00

TOURNOI DES 6 NATIONS FEMININ 2021 - Après un large succès 53 à 0, le plus large dans l’histoire du Tournoi entre ses deux nations, la capitaine Gaëlle Hermet ainsi que la manager Annick Hayraud satisfaites, trouvaient encore des choses à redire, en conférence de presse.

Bien que ses partenaires ont dominé de la tête et des épaules samedi soir à Vannes leur match d’ouverture dans le Tournoi face au Pays de Galles, la capitaine Gaëlle Hermet ne s’est pas montrée dithyrambique en conférence de presse. "On avait parfois du mal à entamer nos compétitions, donc on voulait faire un match de haut niveau. Avec seulement 4 entraînements dans les jambes et nous sommes plutôt satisfaites de notre performance. C’est que du plaisir de pouvoir jouer des matchs comme celui-ci. Même si le stade est vide, le but c’est de faire plaisir aux gens. Nous sommes des privilégiés de pouvoir jouer au rugby. Il fallait travailler dur et respecter notre adversaire. Elles peuvent, sur certaines séquences, nous poser des problèmes donc il fallait rester concentrées pendant 80 minutes. Encaisser 0 point au final, c’est la preuve de notre état d’esprit. Maintenant pour valider ce résultat-là, il faudra aller chercher quelque chose en Irlande."

" On a eu des moments difficiles"

De son côté, la manager Annick Hayraud a beaucoup été questionnée sur les quelques rares parts d’ombres de la prestation de son équipe. "Le match parfait n’existe pas. C’est un super match de reprise. On fait un bon début même si en première mi-temps on subit 4 pénalités, dont 2 sur mêlées alors que c’est d’habitude, un de nos points forts, donc on va se pencher là-dessus. On savait qu’à certains moments on serait en difficulté car on manque de rythme, que les conditions de préparation sont aménagées à cause de la pandémie... On a eu un moment difficile en deuxième mi-temps. On perd beaucoup de ballons, mais on a montré qu’on était capable de rectifier le tir en marquant ce dernier essai et le résultat est très positif."

Propos recueillis par Baptiste Barbat

Contenus sponsorisés