Icon Sport

25 millions pour le rugby amateur

25 millions pour le rugby amateur

Le 15/05/2018 à 17:37Mis à jour Le 16/05/2018 à 11:39

Dans les prochaines semaines, la Ligue et la Fédération devraient conclure un accord sur la convention qui les liera jusqu’en 2023. Une avancée majeure qui paraîssait impensable il y a encore quelques mois.

Qui l’aurait cru. Dans un contexte tendu depuis quelques temps, une simple signature pourrait bien faire arranger les choses. La FFR et la LNR se sont rencontrés il y a une dizaine de jours pour négocier les conditions de la future convention qui conditionnera leur rapport et le rugby français sur la période 2018-2023. Et bonne nouvelle, les dirigeants de chaque groupe sont sortis le sourire aux lèvres de la réunion. Comme l’indique l’un des participants aux six précédents regroupements, le but est de "vivre ensemble et dans l’intérêt supérieur du rugby français et de l’Équipe de France". Et cela s’est traduit par un pas en avant des deux instances pour œuvrer ensemble, "on a appris à se connaître et on a cherché à travailler sur ce qui nous rapprochait". Cet accord inédit devra encore être validé en juin prochain pour marquer une véritable avancée de notre sport.

Un choix financier équitable

Sur le volet financier, la Ligue Nationale de Rugby s’engage à maintenir le versement des 25 millions d’euros sur cinq ans à la Fédération Française de Rugby suite à un nouveau partage de ses recettes. Ce qui équivaut à un peu plus de 5 millions par an. Un montant qui va indirectement faire participer les professionnels au financement des 200 Cadres Techniques de Club. Des techniciens qui seront chargés de former les éducateurs dans tous les petits clubs mais aussi les aider à animer les séances d’entraînements. Tout cela dans le but de faire naître une meilleure formation dans chaque centre du rugby français.

Contenus sponsorisés
0
0