• Top 14 - Le manager de Clermont a toujours cru en la victoire des siens
    Top 14 - Le manager de Clermont a toujours cru en la victoire des siens Icon Sport - Romain Biard

Top 14 - Jono Gibbes (Clermont) : "Je n’ai jamais pensé qu’on pouvait perdre"

Le | Mis à jour

TOP 14 - Après la victoire des siens dans les derniers instants face à l'USAP, le manager de l’ASM, bien que conscient du caractère miraculeux de ce succès, préférait retenir l’investissement collectif qui a permis à son équipe de gagner malgré de nombreux déchets.

En tant que manager, que retenir de ce succès face à Perpignan ?

C’était un match joué sous forte pression. Il y a eu beaucoup d’enthousiasme et d’envie, mais pas assez d’organisation, de patience pour faire craquer l’Usap. On a forcé notre jeu, et à force de commettre des erreurs nous nous sommes mis nous-mêmes sous pression, après une semaine très difficile.

#Presse « nous avons été une équipe sous pression, sans patience mais avec beaucoup d’enthousiasme. La semaine n’a pas été agréable, mais notre métier est de trouver des solutions. Je suis content du soutien du staff et de l’engagement des joueurs. » pic.twitter.com/ysYa6LjlMg

— ASM Rugby (@ASMOfficiel) January 7, 2023

Faut-il y déceler un manque de leaders ?

Je ne crois pas qu’il s’agisse d’un problème de leadership. Imposer une pression, c’est une question de collectif, où chacun doit faire sa part du travail. Le leadership commence au niveau des individualités et c’est une bonne leçon pour nous ce soir. Si chacun ne fait pas sa part du boulot, on ne peut pas y arriver. Toutefois je répète qu’il ne s’agit pas ce soir d’un problème d’investissement, plutôt d’organisation.

Avez-vous craint le pire, lorsque vous étiez menés à la 75e ?

C’est bizarre parce que même à ce moment-là, je n’ai jamais pensé qu’on pouvait perdre. Au fond de moi, je me disais qu’à partir du moment où on allait enchaîner trois ou quatre temps de jeu, une opportunité allait se présenter.

Votre victoire s’est jouée à un rebond qui a souri au jeune Jauneau quelques secondes après son entrée en jeu. Y voyez-vous un signe du destin ?

Ca a été un bon coaching, non (il se marre). Non, sérieusement, il est évident que ce rebond a été une clé de notre victoire. La marge entre les deux équipes était très fine. Ce n’était clairement pas un très bon match de rugby de notre part, mais il faut au moins féliciter les joueurs pour leur volonté de ne rien lâcher. On prend quatre points, c’est bien et ça doit nous permettre de rebasculer dans une dynamique positive après cette semaine très compliquée.

\u2197\ufe0f Jauneau, Fischer, Shields
\u2198\ufe0f McIntyre, de la Fuente, Bezyhttps://t.co/6TMHFRwQKa

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 7, 2023