• Baptiste Jauneau a tiré l’ASM d’un bien mauvais pas sur son premier ballon
    Baptiste Jauneau a tiré l’ASM d’un bien mauvais pas sur son premier ballon Icon Sport

Top 14 - Jauneau en sauveur, McIntyre a mal fini : le baromètre de Clermont-Perpignan

Le | Mis à jour

TOP 14 - Alors que le jeune Baptiste Jauneau a tiré l’ASM d’un bien mauvais pas sur son premier ballon, l’ouvreur de l’Usap a bien failli se rappeler au bon souvenir du Michelin, jusqu’à ce que cinq dernières minutes catastrophiques viennent tout gâcher...

Les tops

  • Baptiste Jauneau

Il est des actions dont on a du mal à imaginer qu’elles ne sont ps mues par le destin. Pourquoi le rebond après le coup de pied à suivre de Cheickh Tiberghien choisit-il de prendre une trajectoire aussi improbable pour tromper Jake McIntyre et atterrir dans les bras de Baptiste Jauneau, entré en jeu à la place de Sébastien Bézy depuis moins d’une minute ? Impossible à expliquer rationnellement, au vrai. Le fait est que les dieux du rugby avaient choisi de faire de Baptiste Jauneau le héros du jour, à la place de son capitaine qui aurait pu s’avérer le vilain de l’histoire après son plaquage manqué sur McIntyre. Les voies de l’ovale sont impénétrables…

Le compte rendu : Clermont se fait peur mais s’offre un précieux succès devant Perpignan

  • Alexandre Fischer

Sa présence avait considérablement manqué une semaine plus tôt face à Toulouse, et on a compris pourquoi. Fischer fut en effet l’un des rares Clermontois (avec Lee et peut-être Raka) à marquer physiquement les Catalans, dominant les collisions tant défense (son point fort) avec plusieurs rushs rageurs et pas mal de mètres gagnés, qui ont permis à ses partenaires de jouer dans l’avancée. Ce n’est qu’une fois ce dernier définitivement à bout de souffle que son staff décidé de le coacher, Fischer cédant sa place à la 67e à Beheregaray…

  • Brad Shields

Quelle bonne pioche réalisée par l’Usap ! Avec son compère Lucas Bachelier lui-même au four et au moulin, l’Anglais a livré un combat de tous les instants dans les rucks, perturbant l’organisation offensive clermontoise en ralentissant un nombre considérable de ballons, provoquant un turnnover et deux pénalités en faveur des siens. Un abattage qui a pesé très lourd, notamment pendant les 7 minutes où les Catalans durent défendre à 13 en première période.

[Top 14\u2694\ufe0f] Paris toujours aussi fort, le Lou frappe un coup... Revivez les matchs de ce multiplex J15 !

Brive-Toulon > https://t.co/GvWd5Xv1JH
Stade français-Castres > https://t.co/LWf2zKZuSs
Pau-Lyon > https://t.co/PcqiNeNCvE
Clermont-Perpignan > https://t.co/DgCyEYgZiG pic.twitter.com/a7pbgHZQC2

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 7, 2023

Les flops : 

  • Jake McIntyre

C’est peu dire que Jake McIntyre n’a pas laissé un souvenir impérissable au pied des volcans d’Auvergne, ayant eu le malheur d’arriver d’Agen une saison où Camille Lopez n’était pas vraiment décidé à partager son temps de jeu… McIntyre était ainsi reparti dans son pays en cours de saison, au mois de novembre 2020. Mais le moins que l’on se souviendra de son retour au Michelin ! D’abord parce qu’il fut tout proche d’être le héros des siens, signant un sans-faute au pied, et surtout la percée qui offrit l’essai à Tilsley. Des efforts malheureusement totalement gâchés dans les dernières minutes, puisque c’est bien McIntyre ui fit trompé par le coup de pied à suivre de Tiberghien pour l’essai de Jauneau, avant de faire perdre le bonus défensif aux siens sur une passe sautée trop facilement lue et interceptée par Delguy.

  • Jeronimo De la Fuente

Promu au brassard de l’Usap après la suspension de Mathieu Acebes, l’international argentin n’a pas été à la fête au Michelin. D’abord parce qu’en tant que capitaine, sa relation avec l’arbitre M. Blasco-Baqué ne fut pas des plus fluides, qui impliquèrent une certaine sévérité de la part du référé. Agacé, deux fois fautif, De la Fuente n’a en outre pas vraiment été en réussite ballon en main ou dans son jeu au pied, qu’une performance correcte en défense peut à peine contrebalancer.

  • Sébastien Bézy

Promu à un rôle quelque peu contre-nature de capitaine depuis la blessure d’Iturria, Sébastien Bézy s’était avéré l’un des rares Auvergnats quelque peu dangereux la semaine dernière face à Toulouse. Mais s’il réussit encore à plusieurs reprises à semer la pagaille dans la défense de l’Usap de par ses prises d’initiative (à l’image de plusieurs percées ou d’un choix gagnant dans le côté fermé pour l’essai de Tixeront), difficile d’oublier ce plaquage manqué sur son ex-partenaire Jake McIntyre, qui ouvrit l’intervalle pour l’essai de George Tilsley (63e). Une erreur majeure qui aurait pu peser beaucoup plus lourd dans le débat, sans l’entrée salvatrice de Jauneau.

TOP 14 - Revivez le live du match entre Clermont et Perpignan