• Yoram Moefana a inscrit le premier essai du match.
    Yoram Moefana a inscrit le premier essai du match. Icon Sport - Icon Sport

Bordeaux enchaîne une quatrième victoire consécutive en Top 14 en battant l’Aviron

Le | Mis à jour

TOP 14 - Décidément, Bordeaux va mieux ces dernières semaines. Déjà auteur d’une performance solide il y a sept jours contre Montpellier, le club girondin s’est défait, ce samedi après-midi, d’une équipe bayonnaise en difficulté pendant plus d’une heure, mais qui s’est réveillée sur la fin, 23-15.

Et de quatre pour Bordeaux ! Après avoir battu Brive (33-13), La Rochelle (8-12) et Montpellier (40-10), l’Union Bordeaux Bègles s’est offert, ce samedi après-midi, une quatrième victoire d’affilée en championnat. Le club du président Marti a battu l’Aviron bayonnais 23-15 et conforte, ainsi, sa place dans le top six.

Dans un stade Chaban-Delmas à guichets fermés, les deux équipes, en pleine confiance ces dernières semaines, proposaient des premières minutes musclées en mettant beaucoup de rythme dans leurs offensives. Sous la grisaille bordelaise, le demi de mêlée de l’UBB Maxime Lucu venait punir une faute bayonnaise au sol et ouvrir le score (3-0, 7e). Trois minutes plus tard, après un superbe 50-22 trouvé par ce même Lucu, les locaux se montraient réalistes puisque Louis Bielle-Biarrey jouait rapidement la touche, surprenait la défense bayonnaise et offrait, à Yoram Moefana, le premier essai du match (10-0, 11e).

Maxime Lucu a inscrit 13 points face à Bayonne.
Maxime Lucu a inscrit 13 points face à Bayonne. Icon Sport

Dans une première période où les deux équipes usaient à outrance du jeu au pied d’occupation, Bayonne se montrait plutôt indiscipliné (l’Aviron a été deux fois plus sanctionné que Bordeaux) et peinait à tenir le ballon. Si Camille Lopez, avec un drop, venait bonifier le premier temps fort de son équipe dans les 22 mètres adverses (10-3, 18e), les Basques, globalement dominés, gâchaient plusieurs munitions en touche (33e, 34e) et ne parvenaient pas à mettre leur jeu en place. Juste avant la pause, après un ballon mal négocié par Maxime Machenaud à la sortie d’un ruck, les bleu et blanc se retrouvaient sous pression et Maxime Lucu ajoutait trois points de plus au compteur de son équipe (13-3, 40e).

Bordeaux, deux essais sur 50-22

En début de seconde période, comme lors du premier acte, c’est sur un nouveau “50-22”, cette fois trouvé par Zack Holmes, que l’UBB allait inscrire le second essai du match. Après le bon jeu au pied de l’ouvreur bordelais, les locaux enclenchaient un ballon porté, obligeaient les avants bayonnais à se resserrer autour du maul, puis les Girondins écartaient le ballon et Santiago Cordero plongeait en coin (20-3, 49e).

Malmené jusque-là, l’Aviron se réveillait autour de l’heure de jeu. Bayonne poussait l’UBB à la faute et à deux reprises, les Basques refusaient de prendre les points. Si les touches, cette fois, étaient bien mieux négociées qu’en première période, les partenaires de Mahamadou Diaby défendaient bien leur ligne et Bastien Vergnes-Taillefer empêchait Pierre Huguet de marquer le premier essai des siens petit côté (60e).

Doublé pour Van Jaarsveld

Alors que Bordeaux pouvait légitimement espérer un point de bonus offensif, les partenaires de Jean-Baptiste Dubié préféraient d’abord assurer la victoire et Maxime Lucu, à un quart d’heure de la fin donnait vingt points d’avance aux siens grâce à une pénalité (23-3, 66e).

La fin de match voyait les visiteurs rattraper une partie de son retard et Torsten Van Jaarsveld, derrière des ballons portés redevenus conquérants, s’offrait un doublé (23-10 72e, 23-15 77e). Revenus dans la course au bonus défensif, les Basques ne parvenaient néanmoins pas à inscrire un dernier essai et rentraient finalement bredouilles de ce court voyage en terre girondine.

A lire aussi : TOP 14 - Revivez le live du match Bordeaux-Bègles - Bayonne