• Léo Coly - Montpellier
    Léo Coly - Montpellier
  • Top 14 - Montpellier et Léo Coly reçoivent Perpignan
    Top 14 - Montpellier et Léo Coly reçoivent Perpignan

Coly et Carbonel au zénith, Oviedo surnage... Les tops et les flops de Montpellier-Perpignan !

Le | Mis à jour

TOP 14 - Le Montpellier Hérault Rugby s’est facilement imposé face à une pâle équipe de Perpignan. Leo Coly et Louis Carbonel ont non seulement très bien animé le jeu, mais ont marqué chacun un essai. Mention spéciale au jeune Argentin de l’USAP Joaquin Oviedo.

Les Tops

Leo Coly

Le demi de mêlée a marqué le premier essai sur un exploit personnel après touche, un petit festival qui le rapproche forcément du niveau international (mais il y a tellement de concurrence). Il fut un excellent relayeur pour donner du rythme aux attaques montpelliéraines. On a bien apprécié son mano a mano avec Zach Mercer qui joue parfois le rôle du numéro 9 alors que Leo Coly fait un travail de leurre côté opposé.

Top 14 - Montpellier et Léo Coly reçoivent Perpignan
Top 14 - Montpellier et Léo Coly reçoivent Perpignan

Louis Carbonel

Il a marqué un essai en première main. Il réussi toutes ses tentatives. Nous l’avons touvé excellent dans la distribution du jeu. Le demi d’ouverture international a formé une charnière impeccable avec Léo Coly. Il s’est aussi bien partagé les tâches avec Paolo Garbisi.

Joaquin Oviedo

Dans un collectif largement dominé, le jeune Argentin a surnagé. Il a souvent avancé démontrant une vraie classe supérieure. Sorti assez tôt, pour mieux revenir. On n’a pas fini d’entendre parler de ce numéro 8 de classe, comme l’Argentine sait en former.

Les Flops

Victor Moreaux

Le deuxième ligne ne nous a pas spécialement impressionné dans le combat et dans les collisions. Face aux avants lourds du MHR, il a eu du mal à tirer son épingle du jeu, malgré ses moyens physiques.

Mathieu Acebes

Le capitaine de l’USAP a été souvent à la peine. Il a une part de responsabilité sur l’essai de Coly avec un petit coup de pied par dessus plutôt mal à propos. Ballon en main, il n’a pas particulièrement éclairé le jeu.

Pierre Lucas

Les Héraultais ont largement dominé les débats, mis si nous devons parler d’un joueur légèrement en dessous des autres, on citera le trois quart centre Pierre Lucas. On aurait aimé le voir penser davantage dans le jeu offensif de son équipe. Il a peut-être un peu trop joué au pied.

Montpellier s'offre le bonus offensif grâce à une charnière en grande forme ! ?

Le film du match > https://t.co/nnVhnDMLEW pic.twitter.com/3HhOLntIOd

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 23, 2022