Icon Sport

Le gouvernement envisage d'interdire les matchs en nocturne

Le gouvernement envisage d'interdire les matchs en nocturne
Par Rugbyrama

Le 27/07/2022 à 16:15Mis à jour Le 28/07/2022 à 13:54

TOP 14 - La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a annoncé que les compétitions sportives nocturnes pourraient ne plus avoir lieu dès cet hiver, au micro de France Info. L'initiative viserait à réaliser des économies d'énergie mais elle ne serait pas sans conséquence pour les calendriers sportifs.

Interrogée sur France Info à propos d'une possible interdiction des matchs en nocturne, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a expliqué que cela faisait partie des options ouvertes : "Ca peut être dès cet hiver, pour que le sport soit au coeur de la volonté d'accompagner la transition écologique". Le but serait de réaliser des économies d'énergie en évitant l'éclairage des stades. L'exécutif a notamment l'objectif de réduire la consommation d'énergie en France de 10% par rapport à 2019, dans un délai de deux ans.

Si l'initiative avancée par la ministre venait à aboutir, les conséquences pour des sports comme le football ou le rugby seraient majeures. En Top 14, les rencontres disputées la nuit rythment le championnat. Leur interdiction pourrait pousser la Ligue Nationale de Rugby (LNR) à restructurer les calendriers. Le programme de la prochaine saison prévoit deux rencontres nocturnes par journée, les samedi et dimanche à 21h05, ce qui est désormais devenu une habitude en Top 14. Situation similaire pour la Pro D2 où les matchs sont organisés en soirée.

Face aux éventuelles restrictions, la Ligue a réagi pour le journal L'Equipe : "Le rugby professionnel a pris la pleine mesure de l’urgence climatique et de la nécessité d’une politique générale de sobriété. Des actions ont déjà été engagées par la LNR et les clubs professionnels pour diminuer leur empreinte énergétique. À travers la LNR, le rugby professionnel s’impliquera pleinement dans les travaux initiés par le ministère des Sports et le ministère de la Transition écologique avec l’ensemble des différentes parties prenantes sur la participation du sport à l’effort sociétal demandé par le gouvernement. Les sujets à évoquer sont nombreux, et cette démarche devra veiller à respecter les équilibres économiques et d’organisation des compétitions, dont les matches en soirée sont un élément très important."

La ministre des Sports a également annoncé le lancement à venir d'un plan d'adaptation de la pratique sportive aux changements climatiques. Une initiative qui a pour but de "répondre à des questions très pratiques, comme la tenue d'un marathon par 42 degrés entre 14h et 16h, dans une logique de sécurité des pratiquants, que ce soit pour le sport amateur ou professionnel".

par Rayane BEYLY

Êtes-vous pour ou contre l'interdiction des matchs en nocturne ?

Sondage
20258 vote(s)
Pour
Contre
Contenus sponsorisés