Icon Sport

Halagahu "Nous avons posé de bonnes bases"

Halagahu "Nous avons posé de bonnes bases"

Le 05/09/2021 à 13:45Mis à jour Le 05/09/2021 à 14:00

TOP 14 - Habituel deuxième ligne, le jeune Matthias Halagahu a cette fois été aligné à l'aile de la troisième ligne du RCT. Mobile et intéressant dans le combat, ce Toulonnais pur sucre est revenu sur le match nul contre Montpellier (24-24). Et si Toulon a peut-être abandonné deux points ce samedi soir à Mayol, Halagahu a quant à lui particulièrement apprécié l'engagement mis par ses coéquipiers.

Matthias, malgré une performance plutôt intéressante, notamment dans le combat, Toulon concède le match nul à la dernière seconde (24-24). Comment avez-vous vécu cela ?

Je pense qu'on a bien tenu Montpellier en première période : ils ne sont venus qu'une fois dans notre camp, même s'ils marquent un essai... J'ai envie de dire qu'hormis la dernière action, tout s'est passé comme nous l'avions prévu... Malheureusement on se troue sur ce dernier renvoi, et on prend cet essai (81e, Zach Mercer). Mais aujourd'hui, que ce soit les jeunes ou les moins jeunes, nous avons répondu présents. Désormais il va falloir aller à Toulouse resserrés, pour faire le meilleur match possible. Ce soir nous sommes contents de ce que nous avons mis, mais déçus du résultat.

Que se passe-t-il, justement, sur le dernier renvoi ?

Je ne sais pas trop, je suis de l'autre côté du terrain. Je vois juste que nous perdons le ballon, et qu'il faut monter en défense... Je pense que nous avons manqué de maîtrise. Il faut donc simplement retenir l'engagement que nous avons mis, qui n'a rien à voir avec la défaite de la semaine dernière (N.D.L.R. en amical contre Toulouse, 52-10). Aujourd'hui, nous avons posé de bonnes bases, et il faudra les conserver la semaine prochaine.

Vous retrouviez le public, dans un stade Mayol chauffé à blanc, comment avez-vous vécu cela ?

C'est complètement différent... C'était mon premier match avec vraiment beaucoup de monde en tribunes (14418 spectateurs). Alors même si, pour moi qui revient d'une blessure à l'épaule, il va falloir que je monte en rythme : vrai qu'avoir du public change tout.

Vous êtes formé en deuxième ligne, mais vous avez démarré en position de flanker. Vous considérez-vous comme 100% polyvalent aujourd'hui ?

Je suis en apprentissage : ce sont deux métiers complètement différents (sourire). J'ai jusqu'alors toujours joué deuxième ligne, mais c'est avec grand plaisir que je démarre en troisième. C'est désormais à moi de m'adapter, de bien bosser physiquement pour évoluer aux deux postes à 100%, mais je me sens capable à court, moyen et long termes d'évoluer aux deux postes correctement... Mais ce soir je me suis senti en apprentissage.

Contenus sponsorisés