Icon Sport

Laranjeira : La confiance comme moteur de la performance !

Laranjeira : La confiance comme moteur de la performance !

Le 28/12/2019 à 09:54

TOP 14 - Par sa polyvalence dans les lignes-arrières, Thomas Laranjeira a souvent joué les remplaçants de luxe du côté de Brive. Mais depuis l’arrivée de Jeremy Davidson la saison passée, le demi-d’ouverture a pris une nouvelle dimension, qui bénéficie à son club de cœur, de retour dans l’élite.

Rugbyrama : Thomas, Brive a obtenu le partage des points à Bayonne la semaine passée (6-6). C’est bien plus qu’un simple match nul dans l’optique du maintien ?

Thomas Laranjeira : « Chaque équipe a eu sa mi-temps, et c’est vrai que ces deux points sont deux bons points pour nous dans l’optique du maintien. On sait aussi qu’on a joué dans des conditions difficiles, qui ont tendance à niveler les valeurs. Ces conditions nous ont été un peu plus favorables qu’aux Bayonnais, qui se devaient d’essayer de mettre tout de même leur jeu en place à domicile. La pression est souvent plus importante, dans ces conditions, pour l’équipe qui reçoit… Mais maintenant, on doit s’appuyer sur ce résultat positif pour enchaîner, car je sais par expérience, que quand Brive réussi une bonne performance à l’extérieur, on peut avoir une petite tendance à se relâcher inconsciemment. C’est à nous de montrer qu’on a su grandir de nos erreurs passées, pour continuer à progresser. »

On parle de maintien mais Brive est actuellement 6e du classement général. Néanmoins, avec un classement très serré, tout peut aller très vite ?

Plus que la place au classement du championnat, je préfère m’intéresser aux nombres de points que nous possédons. Avec la coupe du Monde, des équipes ont pris des points importants dans le début de saison, mais tout est très serré et on sait que deux victoires peuvent remettre des équipes dans le coup, et deux défaites peuvent t’envoyer au fond du classement… Ce qui est important c’est d’avoir réussi à prendre des points à l’extérieur ces dernières semaines, qui feront la différence en fin de saison. Mais je ne suis pas dupe, on sait tous que le classement d’aujourd’hui ne reflète pas forcément toutes les vraies valeurs et il sera sans doute bien différent en fin de saison.

Top 14 - Thomas Laranjeira (Brive) contre l'ASM Clermont

Top 14 - Thomas Laranjeira (Brive) contre l'ASM ClermontIcon Sport

Dans un classement aussi dense, on regarde aussi la dynamique du club et Brive à l’occasion d’enchaîner un troisième match sans défaite en championnat ce week-end ?

C’est toujours bien d’être dans une dynamique positive, mais au sein du groupe on préfère avoir un regard plus global sur nos performances. Oui, on entretien notre invincibilité à domicile, oui on peut réussir un troisième match consécutif sans défaite, mais la loi des séries ne fait rien gagner au final. Alors, On est dans l’optique de prendre les matchs les uns après les autres, sans forcément regarder les séries positives ou négatives. Cette loi des séries peut parfois engendrer quelques parasites dans les têtes et quand on est promu, comme c’est notre cas, on se doit de prendre chaque rencontre comme un moment décisif de la construction de notre saison. Pour le reste, c’est à la fin qu’on fera les comptes …

Pour réussir à conserver votre invincibilité à domicile, c’est le Racing, une « bête blessée », qui se présente ce week-end à Amédée-Domenech ?

C’est vrai que le Racing connait une première moitié de saison compliquée en championnat, mais quand on regarde le vrai potentiel de cette équipe, en particulier en coupe d’Europe, on voit que c’est clairement l’une des meilleures équipes françaises avec Toulouse. C’est une équipe qui a l’habitude des grosses échéances et qui est tout le temps présente au rendez-vous qu’elle se fixe. On se doit de se resserrer pour leur offrir une belle opposition ce week-end et de les respecter encore plus. De toutes les façons, quand on a la chance de recevoir des telles équipes dans notre stade, on se doit de tout donner !

" La confiance du coach m’a donné de la continuité dans mes performances"

Pour le Racing, c’est un rendez-vous charnière dans l’optique d’une qualification en phases-finales, ce sera encore plus compliqué pour l’emporter finalement ?

Lors de nos premières sorties à domicile, on a su tout de suite se mettre dans le match en créant des écarts de points qui ont fait la différence. Ce sera encore plus important face à une équipe comme le Racing, qui doit récupérer à l’extérieur les points perdus à la maison. Face au Stade-Français, on n’a pas réussi une entame comme nous le souhaitions, et tout est alors devenu plus compliqué pour nous. Dès-lors, et sans avoir la volonté de tirer « une sonnette d’alarme », c’est important de retrouver notre dynamique de début de saison à domicile pour faire douter notre adversaire et se mettre dans le meilleur état d’esprit pour construire notre jeu.

Vous le disiez, face au Stade-Français, rien n’a été simple. Brive est-il finalement plus à même de jouer les « gros » que les « petits » dans son antre cette saison ?

Est-ce qu’il existe encore de nos jours des petites équipes dans ce Top 14 ? C’est un championnat tellement dense, que peut-être 10 équipes peuvent envisager le titre de champion ! Quand on affronte les équipes qui semblent un peu moins bien armées pour lutter dans le haut du classement, on affronte des concurrents directs pour le maintien et dès-lors, il existe une pression supplémentaire quand on reçoit ces équipes à domicile. C’est quelque chose qui s’est ressenti lors de la réception du Stade-Français. Ce sont des matchs couperets et qui comptent doubles ! On comprend alors très vite, que finalement toutes les semaines, ce sont des chocs qui se disputent et plus encore quand on évolue à domicile.

Pour réussir au cœur de l’hiver, Brive comptera aussi sur le combat et un bon buteur, que vous êtes depuis le début de cette saison ?

J’ai fait le choix de rester dans mon club lors de la descente en Pro D2, afin de continuer à progresser et pouvoir enchainer les matchs. Cette saison en division inférieure m’a permis d’avoir une véritable continuité dans mes performances et cette continuité m’a donné pas mal de confiance. Cette confiance, elle me sert depuis le début de saison à concrétiser les points au pied, mais le buteur est là pour donner la récompense du bon travail d’un collectif. Les compliments ou les distinctions individuelles ne servent pas à grand-chose, dès lors je reste focus sur ce que je peux apporter à mon équipe et je n’oublie pas notre objectif numéro un qui est le maintien.

Top 14 - Thomas Laranjeira (Brive) contre Castres

Top 14 - Thomas Laranjeira (Brive) contre CastresIcon Sport

Après une très belle saison en Pro D2 où Jeremy Davidson vous a donné plus de responsabilité, on vous retrouve comme un joueur majeur du CAB en Top 14. Qu’est-ce qui a changé pour vous depuis l’arrivée de l’Irlandais au poste de manager ?

C’est justement cette confiance et ces responsabilités, qui m’ont été confié par le coach, qui me permettent d’être plus crédible auprès de mes coéquipiers. Jeremy a également fait évoluer notre philosophie vers un jeu plus complet, qui me convient finalement peut-être mieux que ce que l’on proposait auparavant. Je me retrouve aujourd’hui totalement dans ce que le club veut mettre en place et dans la stratégie de jeu de notre coach. Je suis sous contrat au club jusqu’en 2023 et je me sens très bien, avec l’envie de continuer à progresser et à grandir avec ce Brive.

Vous avez l’envie une fois encore de répondre à cette confiance placée en vous ce week-end face au Racing, pour un beau cadeau de noël à offrir à votre public ?

On a la chance de terminer l’année par une très belle affiche à domicile, alors on se doit de tout donner pour notre public. C’est notre force, de se battre tous ensemble pour valider nos objectifs et on doit continuer de produire sur le terrain de quoi donner envie à nos supporters de nous pousser plus haut et plus fort encore. On sait qu’on n’a pas forcément les mêmes moyens que d’autres équipes, alors c’est à nous de savoir nous appuyer sur ce supplément d’âme, que nous apporte toute une ville et toute une région.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés