Icon Sport

Réduit à 13, le Stade français crée l'exploit

Réduit à 13, le Stade français crée l'exploit

Le 13/04/2019 à 20:04Mis à jour Le 13/04/2019 à 20:35

TOP 14 - C'est un miracle qui est survenu à Jean Bouin. Au courage, les Parisiens- réduits à 13 après deux cartons rouges (Macalou, 32' ; Danty, 50')- ont réalisé l'exploit contre Agen (25-22). Avec ce succès, les joueurs d'Heyneke Meyer peuvent toujours croire au top 6. Agen n'a pas profité de sa supériorité numérique et peut nourrir des regrets, malgré un bonus défensif en fin de match.

Les Parisiens se sont sortis d'un véritable traquenard face aux Agenais, diminués par deux cartons rouges écopés par Sekou Macalou (31e) et Jonathan Danty (50e). Les Stadistes ont puisé dans leurs réserves pour s'offrir un succès précieux (25-22), permettant aux hommes d'Heyneke Mayer de croire en leur destin. Les Agenais fébriles en seconde période se consoleront avec un bonus défensif arraché dans les dernières secondes.

Les Stadistes savaient pertinemment qu'un succès était obligatoire pour remonter au classement, surtout après l'annonce de la défaite de l'UBB face aux Castrais dans l'après-midi, et éventuellement rentrer dans les six premiers. Sergio Parisse avait élevé la voix dans les rangs pour sauver une situation loin d'être condamnée. La réception des Agenais, très alertes à Montpellier la semaine dernière, était prise très au sérieux dans l'optique d'un sprint final où chaque point inscrit sera utile dans la conclusion.

Les locaux ont idéalement débuté ce duel, efficaces sur les possessions, vifs sur les échanges, le Stade Français ouvrait les hostilités par Kylan Hamdaoui (10-0, 14 ème). Bousculés mais certainement pas intimidés, la bande à Reggiardo répliquait dans la foulée, Johann Sadie bonifiant une merveille de pick and go des avants, tranchants sur cette action et libérant l'espace nécessaire. Pourtant un premier fait de jeu allait survenir à la demi-heure de jeu. Sekou Macalou rattrapé par la vidéo et Monsieur Cardona, sera expulsé définitivement pour une charge avec le coude sur son adversaire. De quoi faire vaciller le groupe Parisien qui s'offre tout de même un essai juste avant la pause par l'inusable Julien Arias. Annonciateur d'un état d'esprit remarquable pour la suite.

Les coudes de la discorde

Pourtant, les Parisiens optaient pour du jeu direct, sans concession avec la ferme intention d'en découdre face à des Agenais devenus entreprenants. Le sort s'acharnait sur les Parisiens, puisque Jonathan Danty écopait à son tour de la sanction suprême comme son coéquipier en première période pour une faute similaire. Paris à 13 contre 15 pour 30 minutes, situation inconfortable à souhait. D'autant que les Agenais, habiles en main sur un contre, exploitaient les ouvertures pour offrir à Sam Vaka, l'essai de l'égalisation (15-15, 52 ème). Jean-Bouin tremble, mais c'était mal connaître les ressources du Stade Français. Revigorés par ce qu'ils leur semblaient être une injustice, Parisse et les siens finiront en trombe. Gael Fickou à la conclusion d'une action d'école initiée par Nicolas Sanchez, ce même Argentin qui inscrira un drop quelques minutes plus tard pour sécuriser le score (25-15, 76 ème). N'en jetez plus, les Parisiens ont accompli une prestation majuscule dans la conservation et ce n'est pas l'essai de Lucas Rubio dans les ultimes secondes (25-22, 80 ème) qui viendra ternir la joie des Parisiens au coup de sifflet final.

Une victoire au panache pour les Stadistes qui restent en course pour la qualification, dans l'envie également pour tout un groupe qui s'est fédéré pour sauver la patrie. Si le point de bonus défensif des Agenais pouvait être considéré comme une excellente opération dans le duel les opposant à Grenoble pour les Lot-et-Garonnais avant le coup d'envoi, le déroulé de la rencontre peut donner des regrets aux Agenais qui n'ont pas su saisir la chance d'évoluer en supériorité numérique durant 50 minutes.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0