Icon Sport

Top 14 - La Rochelle s'impose dans la douleur face à Grenoble

La Rochelle s'impose dans la douleur face à Grenoble

Le 25/08/2018 à 19:09Mis à jour Le 25/08/2018 à 19:51

TOP 14 - Pour son premier match de la saison, le Stade rochelais a battu le promu grenoblois de justesse 28 à 21 grâce à un essai en fin de match d'Orioli. Grenoble s'est montré vaillant et prouve qu'il faudra compter sur lui pour cette nouvelle saison de Top 14.

Devant l’acteur Jean Dujardin venu donner le coup d’envoi de la saison au stade Deflandre, les supporters rochelais ont bien failli rester sans voix. La Rochelle gagne 28-21 face à Grenoble mais a eu des difficultés à se défaire du promu.

Top 14 - Arthur Retiere (La Rochelle) contre Grenoble

Top 14 - Arthur Retiere (La Rochelle) contre GrenobleIcon Sport

Le Stade Rochelais qui s’est fait claquer la porte au nez des phases finales du Top 14 la saison passée aborde le nouvel exercice avec un effectif en partie renouvelé et un staff remodelé. Les Maritimes pouvaient profiter de la venue d'un promu pour bien se lancer à Deflandre. Mais malgré un bon départ (15-5, 23e), les joueurs du binôme Patat-Garbajosa ont parfois été brouillons et n’ont jamais réussi à écarter définitivement leurs adversaires du jour. Dans la dernière ligne droite, les Maritimes ont été un soupçon plus réalistes que les Isérois et peuvent souffler en décrochant ce premier succès (28-21). Grenoble ne marque pas de bonus mais peut se rassurer sur son niveau général.

Les recrues rochelaises à l’heure

Un match à guichet fermé pour l’entame de la saison, des nouvelles recrues qui marquent d’entrée (Andreu puis Plessis-Couillaud), La Rochelle semblait sur de bons rails après une demi-heure de jeu (15-5). Et puis les Maritimes ont connu du déchet, n’ont pas réussi à bien maitriser un ambitieux promu qui envoie ses flèches Visinia ou Rhule venir piquer la défense adverse. A la pause, le Stade Rochelais possède un petit matelas (18-8) mais n’arrive pas véritablement à se sentir à l’abri. Le FCG donne du fil à retordre à son hôte, l’ouvreur Pourteau mène bien le jeu et enquille les points au pied (18-14, 50e). La Rochelle marque encore par Aldritt (59e) mais Grenoble réplique par Fifita (65e). Cet adversaire est aussi collant qu’un vieux chewing-gum sous une charentaise.

Top 14 - Brieuc Plessis Couillaud (La Rochelle) contre Grenoble

Top 14 - Brieuc Plessis Couillaud (La Rochelle) contre GrenobleIcon Sport

Grenoble ne lâche jamais

Alors qu’ils ne mènent que de deux points à 6 minutes de la fin du match, les locaux finissent par reprendre de l’air sur un essai d’Orioli (28-21, 75e). Mais ils tremblent tout de même jusqu’à la sirène où les Isérois sont pénalisés juste devant l’en-but rochelais. Des Maritimes brouillons par moment (touche non trouvée sur pénalité, touche directe dans le jeu, passes dans le dos du partenaire) qui peuvent souffler à l’issue de ce match. Provisoirement car il faudra vite trouver de la continuité dans le jeu pour mieux maitriser les parties. En face, Grenoble a pêché par un petit manque de réalisme et de l’indiscipline. Ce qui empêche le promu de repartir en Isère avec un point de bonus a minima. Mais avec sans doute de la confiance engrangée. Peut-être même plus que pour le vainqueur du jour. Paradoxal !

Contenus sponsorisés
0
0