"La tête dans le seau"

Pagès : "La tête dans le seau"
Par Rugbyrama

Le 10/06/2008 à 12:00Mis à jour

Le demi de mêlée d'Albi Sébastien Pagès était, à l'image de ses coéquipiers, abattu à l'annonce de la rétrogradation.

Quelle est votre première réaction quant à la rétrogradation d"Albi en Pro D2 ?

Sébastien Pagès : On a la tête dans le seau. On s'est réuni avec les autres joueurs pour décider comment on allait réagir. C'est une grosse déception. On sait que le président a fait appel mais on attend sa réaction officielle.

Vous gardez quand même espoir pour le recours devant le comité olympique ?

S. P. : Si ça donne encore un espoir déçu… Autant ne pas porter trop d'espérance dans cette décision. Il vaut mieux se dire qu'on est en Pro D2 et avoir une bonne surprise plutôt que l'inverse. Et puis certains joueurs ont été contactés par d'autres clubs. La date butoire était aujourd'hui, il va falloir qu'ils fassent un choix maintenant. Je crois que beaucoup de joueurs vont quitter Albi avant même la réponse du CNOSF.

Et votre cas personnel ?

S. P. : Je n'ai aucun contact. Et puis cela fait 7 ans que je joue à Albi, j'y suis très attaché.

Avez-vous l'impression que c'est une injustice ou bien reconnaissez-vous la faute ?

S. P. : Il y a eu une faute de faite c'est sûr, le club doit assumer. Mais nous les joueurs, nous n'avons jamais été relégables, ni l'année dernière, ni cette année. Nous avons donné beaucoup de notre temps, de notre santé… Nous sommes juste désabusés. On ne peut pas être joueur, entraîneur et président.

Est-ce qu'on vous a expliqué le problême en interne ou même présenté des excuses ?

S. P. : Le président nous a dit que le dossier était solide et qu'il était confiant. Je ne me fais pas trop d'illusions sur le verdict final.

Contenus sponsorisés