• Top 14 - Racing 92 - Ibrhim Diallo
    Top 14 - Racing 92 - Ibrhim Diallo

"On voulait faire un match d'hommes": le top des déclas du week-end

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Diallo frustré par le match à Bordeaux, Abadie furieux après la défaite a domicile, Tambwe compare le Top 14 et le Super Rugby, Ngandebe décu par la performance du MHR et Galletier parle des manques de lucidité de l'USAP...Voici le top des déclas du Week-end.

" on voulait faire un match d'hommes"

Après la défaite sur la pelouse du Racing 92 sur le score de 29-17, dans un match ou le paquet d'avant franciliens n'a pas beaucoup pesé, le troisième ligne aile Ibrahim Diallo a pointé les manquements de son club pour venir s'imposer en Gironde. " on voulait faire un d'hommes et sur l'engagement et l'intensité, nous avons dans l'ensemble répondu présent. Mais à Bordeaux, on a aussi fait des fautes, pris des cartons jaunes, et fini par baisser la tête. La suite ? Elle s'annonce déjà très importante: Montpellier a perdu chez lui ce week-end et viendra chez nous avec des intentions. Nous sommes prévenus et devons à tout prix réagir."

" Le tempo est le même qu'en Super Rugby...Mais ici c'est plus physique "

Madosh Tambwe, récemment arrivé à l'Union Bordeaux Bègles en provenance des Sharks et auteur d'un grand match contre le Racing 92, a accepté de revenir dans les colonnes du Midi Olympique sur son intégration en Gironde et à notamment comparer le Top 14 et le Super Rugby . " Le tempo des matchs, lui est le même qu'en Super Rugby ou en Rainbow Cup : ce que j'ai connu contre Toulouse, Montpellier ou le Racing est très similaire à ce que j'ai connu face au Leinster en Ligue celte ou les Crusaders en Super Rugby. Mais le Top 14 est plus rude physiquement"

" C'est honteux"

Esteban Abadie troisième ligne aile de Brive, était très marqué par la défaite à domicile contre le Stade toulousain, il n'a pas mâché ses mots pour qualifier la prestation de son équipe, mais encourage ses coéquipiers à rester soudés pour la suite. " C'est honteux de prendre quarante points devant un stade plein. Nous sommes tombés sur plus fort que nous. Un tel score à domicile, ce n'est pas possible ! Ce n'est pas la première fois que nous sommes confrontés à des situations difficiles. Nous sommes dans une période compliquée, avec énormément de blessés, un effectif plus petit que les grosses écuries. On a un peu la tête au fond du seau, mais il va falloir rester serrés pour basculer sur autre chose."

" on perd trop souvent notre lucidité "

Kelian Galletier après la défaite de l'USAP contre Clermont samedi à domicile a pointé les manquements des Catalans sur ce début de saison et notamment le manque de lucidité au fil du match. " Globalement, Clermont a maîtrisé le match. On n'a pas su le faire à des moments clés. On est capable de mettre beaucoup d'intensité mais malheureusement on perd trop souvent notre lucidité. En conquête et dans la vitesse et de notre jeu, on a des manques en ce moment. On va à Bayonne samedi prochain, c'est un rendez-vous important dans notre championnat à quatre que l'on joue avec Pau, Brive et Bayonne. "

" Vachement déçu "

Gabriel Ngandebe l'ailier du MHR qui vient de signer une troisièmes défaites consécutives après celle à domicile contre Lyon se dit vachement déçu de cette performance mais assure que le club ne subit pas de relâchement. " On est vachement déçu. On ne peut s'en prendre qu'a nous-même. Lyon a profité de nos erreurs, il faut vite qu'on bascule, qu'on se serve de cette piqûre de rappel. C'est normal que le discours soit rude dans le vestiaire. On a des ambitions et pour l'instant on n'y répond pas. Un relâchement ? Je ne pense pas. À nous de relever la tête On a des occasions mais il y a beaucoup de déchets, c'était un peu haché. Sur certaines actions, on veut jouer trop vite, écarter alors qu'il n’a pas forcément la place. Il faut se recentrer sur notre jeu, sur les bases qui ont fait notre force. "