Icon Sport

Le journal de la qualif - La covid met un coup d'arrêt à la préparation de Colomiers

Le journal de la qualif - La covid met un coup d'arrêt à la préparation de Colomiers
Par Rugbyrama

Le 13/05/2021 à 18:05Mis à jour Le 13/05/2021 à 18:06

PRO D2 - Alors que Colomiers devait affronter Mont de Marsan ce week-end pour cette dernière journée de Pro D2 avant les phases finales, le virus est venu chambouler tous les plans des Columérins. Alain Carré, président du club revient sur ce "coup dur".

Après avoir été privé de phases finales la saison dernière à cause du coronavirus, c'est un nouveau coup dur pour Colomiers. Mardi, sept joueurs ont été testés positif au Covid-19. Le match contre Mont de Marsan qui devait se jouer ce week-end pour le compte de la 30ème et dernière journée de Pro D2 a donc été annulé sans même envisager d'être reporté.

Si les Columérins n'étaient pas en très bonne posture pour espérer un barrage à domicile, mais mathématiquement tout était encore possible : " C'est vrai que nous étions dans une position défavorable pour espérer un barrage à domicile en phase finale mais nous avions quand même la volonté d'aller jouer notre chance à Mont de Marsan. C'est dommage.", explique Alain Carré.

Mercredi matin, l'ensemble de l'effectif a été testé une nouvelle fois, aucun nouveau cas de Covid n'a été détecté, de quoi rassurer les Columérins. Les tests les plus attendus restent tout de même ceux de samedi. Dans le cas où il y aurait de nouveaux cas au sein de l'effectif, le match barrage face à Biarritz pourrait être remis en question.

Pro D2 - Colomiers Illustration

Pro D2 - Colomiers IllustrationIcon Sport

" Ce n'est vraiment pas l'idéal pour préparer un match de barrage "

Alain Carré revient sur la préparation tronquée des Columérins en vue d'un match crucial pour le club : " C'est vrai que ce n'est vraiment pas l'idéal pour préparer un match de barrage, ça c'est sûr... Aujourd'hui tous les joueurs sont à l'isolement. Ils s'entretiennent individuellement avec un programme mais cela n'a rien d'un entraînement collectif ". Mais le président reste positif et souhaite déjà se concentrer sur la reprise de l'entraînement : " S'il n'y a pas de nouveau cas positif samedi, on va pouvoir reprendre l'entraînement rapidement. Il va falloir être au niveau pour affronter cette équipe de Biarritz. On a de la chance dans notre malheur parce que le match barrage est programmé samedi, donc cela nous laisse une petite semaine pour se préparer à aller batailler ".

Colomiers va effectivement devoir se battre pour gagner ce match barrage contre des Biarrots qu'ils connaissent bien. Au cours de la saison régulière les hommes de Julien Sarraute n'avaient malheureusement pas réussi à faire la différence contre Biarritz au match aller comme au match retour. Il faudra donc se mettre du plomb dans la tête pour espérer rivaliser avec le BO.

Le moral des troupes a pris un "coup sur la tête" mais le président de Colomiers reste confiant : " Je ne les sens pas démoralisés. Ils ont envie et ils ont les capacités et ils méritent leur place dans ce championnat. ". En attendant les résultats des tests PCR de samedi, les Columérins croisent les doigts mais restent surtout concentrés sur leurs objectifs.

Contenus sponsorisés