Icon Sport

Biarritz balaie Carcassonne et prend les commandes de Pro D2

Biarritz balaie Carcassonne et prend les commandes de Pro D2

Le 11/10/2020 à 15:46Mis à jour Le 11/10/2020 à 16:14

PRO D2 - Sur un terrain gras balayé par un fort vent, le Biarritz Olympique a su se montrer efficace et s’impose avec le bonus offensif devant l’US Carcassonne (37-10). Les Basques ont appuyé sur leurs points forts (rucks et ballons portés) pour faire plier leurs adversaires, notamment au terme d’une deuxième période à sens unique. Avec ce succès bonifié, le BO prend seul les commandes de Pro D2.

Brouillons mais devant !

Face au vent, les Biarrots doivent d’abord bien défendre face à l’énergie des Carcassonnais. Mais les Basques le font plutôt bien dans un premier temps, récupérant trois pénalités sur les dix premières minutes grâce à de bons contests dans les rucks. Offensivement, les locaux s’appuient sur des progressions derrière ballons portés. Derrière l’un d’entre eux, le demi de mêlée Gauthier Doubrère s’offre le premier essai de la partie. (13e). Mais face au vent, les Biarrots sont contraints de jouer un peu chez eux et se montrent brouillons par moments. Comme sur une passe de Plessis-Couillaud dans ses 22 mètres, le Carcassonnais José Lima surgit alors, intercepte et file conclure (7-7, 22e). Les Biarrots repartent à l’offensive et mettent encore à la faute leurs adversaires. Cette fois-ci, ces derniers écopent d’un carton jaune pour accumulation de fautes (Mouchous, 32e). A 14 contre 15, ils résistent bien dans un premier temps mais encaissent ensuite un nouvel essai sur un exploit personnel de l’ancien joueur à 7, Gavin Stark. Peu à peu, les Audois perdent le fil face à des Biarrots solides sur leurs basiques.

Les Biarrots déroulent

Le deuxième acte permet aux locaux de plus s’appuyer sur le vent. Et d’intensifier la pression mise sur leurs adversaires. Les Biarrots continuent de choisir de taper leurs pénalités en touche pour ensuite lancer des ballons portés à l’assaut de l’en-but adverse. Et cela paie. Indirectement par un essai de Guy Millar après une fixation réussie par le maul basque (47e). Le BO s’échappe peu à peu au tableau d’affichage, Carcassonne récolte encore un carton jaune (par Martocq, 50e). Et Biarritz profite immédiatement de sa supériorité numérique. Pénalité vite jouée, éclair de Simon Lucu avec une passe au pied vers son ailier esseulé Steeve Barry pour un nouvel essai (50e). Pragmatiques, les locaux poursuivent le jeu de pression. Sur un ballon récupéré dans les 22 mètres, Barnabé Couilloud réalise un petit jeu au pied que valide son talonneur Lucas Peyresblanque (61e). Biarritz valide ainsi une deuxième période à sens unique (20-0) et verrouille ainsi un point de bonus offensif. Avec ce succès 37-10 synonyme de 5 points au classement, Biarritz s’empare des commandes du championnat de Pro D2, même si Oyonnax compte un match en moins. Les Basques devront d’ailleurs se déplacer dans le Haut-Bugey samedi prochain. Pour un choc au sommet entre les costauds de ce début de saison.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés