Icon Sport

Très réalistes, les Montois sont de nouveau leaders

Très réalistes, les Montois sont de nouveau leaders

Le 29/11/2018 à 22:40Mis à jour Le 29/11/2018 à 23:14

Après une fin de troisième bloc compliquée, les Montois ont redemarré le quatrième avec une victoire importante face à des Corréziens trop indisciplinés (19-14). La formation landaise s'installe même provisoirement en tête du championnat.

Dans des conditions très humides, le Stade Montois a su faire preuve de réalisme pour venir à bout de Corrèziens accrocheurs. Après un duel de buteur en première période (12-3), les choses se sont un peu emballées (mais pas trop) dans le deuxième acte avec un essai de part et d'autre. Yann Brethous a d'abord consolidé l'avance montoise à la 49e minute (19-6) puis Sevanaia Galala a permis à Brive de revenir en toute fin de match (79e). Les joueurs landais ont assuré l'essentiel (19-14) grâce à de solides fondamentaux.

Plus de neuf ans après leur dernier duel en Top 14, Brive et Mont-de-Marsan ont eu le droit à des retrouvailles placées sous le signe du combat. Amateurs de mêlées et de rucks vous avez été choyés ce jeudi soir, ce qui est souvent le cas lors de ces matchs de novembre en Pro D2. Mais si les Brivistes restaient sur une victoire dans les Landes, ils ont mis plus d'une heure pour rectifier leur indiscipline (carton jaune pour Cerqueira à la 49e) et le banc des remplaçants y a été pour beaucoup. Le manager corrézien Jérémy Davidson voulait que son équipe réponde dans l'agressivité et c'est chose faite même si on a retrouvé aussi le manque de précision ballon en main qui fait défaut au CAB cette saison à l'extérieur. Il faut dire aussi que la stratégie montoise s'est révélée très efficace encore une fois à Guy-Boniface.

Parfois, il faut savoir fermer le jeu

Christophe Laussucq et David Auradou s'étaient accordés cette semaine dans leurs déclarations. L'attente d'une rébellion pour le premier, la propreté sur les fondamentaux exigée par le second et au final, une prestation réaliste de leurs joueurs. En manque de confiance après un troisième bloc mitigé et ce large revers à Aurillac (31-7), les Montois ne se sont donc pas mis en danger et se sont repliés sur ce qui fait leur force à domicile : la défense et l'occupation. Grâce à des vertus de combat retrouvées, au jeu au pied de déplacement de Loustalot et Seguy ainsi que la réussite dans le tir au but de Laousse Azpiazu (9 points), les joueurs landais ont vite pris le score pour ne jamais le lâcher. Seul ombre au tableau, la fin de match poussive et indisciplinée avec le carton jaune pour Bécognée mais surtout cet essai concédé sur la sirène qui a laissé un point à un adversaire direct à la qualification.

Pro D2 - Yann Brethous (Mont de Marsan)

Pro D2 - Yann Brethous (Mont de Marsan)Icon Sport

L'essentiel est tout de même là pour le Stade Montois qui retrouve la victoire (19-14) et reste invaincu à domicile. Les Landais sont même provisoirement premiers du championnat, une place qu'ils ont déjà longtemps occupé dans ce début de saison. Du côté de Brive, ce premier des trois déplacements de ce quatrième bloc se termine bien avec ce bonus défensif arraché à la dernière seconde. Il faudra tout de même trouver des solutions loin de la Corrèze et dès la semaine prochaine sur la pelouse de Provence Rugby pour ne pas être trop rétrogradé dans ce classement si serré de Pro D2.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0