Icon Sport

Pro D2 - Colomiers veut repartir sur de bonnes bases

Colomiers veut repartir sur de bonnes bases

Le 02/07/2018 à 14:18Mis à jour Le 03/07/2018 à 08:31

De retour à l'entraînement depuis jeudi dernier, les Haut-Garonnais sont bien décidés à laisser l'exercice passé qui fut mitigé de côté. Avant de recevoir le Stade toulousain le 27 juillet prochain à l'occasion du Derby pour leur premier match amical, ils sont focalisés sur la préparation physique et l'accueil des nouvelles recrues.

Depuis le 28 juin, les installations de Michel-Bendichou ont repris vie. Après une matinée passée à faire des tests sous les ordres des deux préparateurs physiques David Gouze et Jérémy Deville du côté du complexe sportif Capitany, antre du football columérin, les rugbymen de la Colombe ont retrouvé leur lieu fétiche. Après quatre semaines de pause estivale, et alors qu'ils n'avaient pas coupé à la fin de la saison régulière de Pro D2 en suivant un programme d'entraînement et de conditionnement physique jusqu'au 29 mai, les partenaires d'un Aurélien Beco toujours convalescent (le troisième ligne a été opéré du dos le 7 mai et ne devrait reprendre l'entraînement qu'à la mi-juillet pour être opérationnel dans le courant du mois de septembre) s'échinent et enchaînent les courses et autres séances de cross-fit et de musculation.

Même si le ballon fera déjà son retour dès ce lundi et sera présent avec des activités ludiques lors du stage de Saint-Lary qui aura lieu du mardi 3 au vendredi 6 juillet. Pour David Gouze à la baguette, c'est "comme chaque année en fait après un mois de congés et de programmation individuelle. Les tests sur deux jours (le jeudi et le vendredi N.D.L.R) devaient servir pour avoir un œil sur l'état de forme des troupes." Le préparateur physique nous a expliqué également la raison des six semaines de travail après la fin du championnat le 15 avril dernier.

"Il y avait une volonté d'essayer d'individualiser le travail sur le groupe en fin de saison. Cela nous a permis de travailler les points faibles qu'on avait sur l'année. Cela doit aussi permettre de repartir sur des bases un peu plus saines. Les gars qui avaient des pépins musculaires ont eu un programme spécifique avec de la piscine, du biking, des activités qu'on ne peut pas se permettre pendant la saison. nous avons plus ajusté, individualisé le travail" Résultat ? "On retrouve avec Jérémy des joueurs beaucoup plus en forme." La coupure de quatre semaines qui a suivi en juin a également permis de régénérer la tête et le corps après une longue saison de Pro D2.

David Gouze a pour l'instant le sourire aux lèvres : "Dans l'ensemble, le groupe est mieux que l'an dernier lorsque nous avions repris. Nous avons de meilleures performances sur l'ensemble des tests qu'on a fait."

Des recrues déjà en forme et ambitieuses

De meilleures performances donc et un niveau d'exigence rehaussé avec l'arrivée de nouvelles recrues déjà en cannes. Pour compenser les départs de 14 éléments (10 départs dans un autre club et 4 départs à la retraite), Colomiers aura huit nouveaux visages (pour un recrutement à 80 % français) dans son effectif cette saison. Six ont déjà repris le chemin de l'entraînement la semaine dernière : le pilier Hugo Pirlet (ex Narbonne) le troisième ligne australien Curtis Browning (ex Oyonnax), le troisième ligne Maxime Granouillet (ex Aurillac), le demi d'ouverture Brandon Fajardo, l'ailier et centre Kylian Jaminet (prêté par Castres), et l'arrière Thomas Girard (ex Massy). Le pilier anglais Kane Palma-Newport (Bath) est arrivé ce lundi tandis que l'ailier Iban Etcheverry prêté par l'UBB et tout récent champion du monde – 20 ans ne rejoindra ses coéquipiers qu'à partir du 16 juillet après ses congés obligatoires.

Brandon Fajardo (Pau) - novembre 2015

Brandon Fajardo (Pau) - novembre 2015Icon Sport

Pro D2 - Sébastien Poet (Colomiers) - 04/02/2018

Pro D2 - Sébastien Poet (Colomiers) - 04/02/2018Icon Sport

"L'an dernier, je pense que les blocs de six ont été mal gérés et les blessés ont pénalisé le groupe, surtout lorsqu'il s'agit de joueurs cadres. Ça s'est joué pour Colomiers à deux, trois matchs, à pas grand-chose, à Dax, face à Béziers à la maison. Certains faits de jeux ont fait que la saison a été moins réussie. Je pense que cette saison il y a de quoi à faire."

Les sourires sont déjà là à Bendichou.

Contenus sponsorisés
0
0