Midi Olympique

L’Aviron touché par la souche britannique du Covid

L’Aviron touché par la souche britannique du Covid
Par Pablo Ordas via Midi Olympique

Le 02/01/2021 à 20:32Mis à jour Le 03/01/2021 à 15:11

CORONAVIRUS - À l’arrêt depuis une semaine après avoir recensé plusieurs cas de Covid dans son effectif, l’Aviron Bayonnais a bel et bien contracté la souche britannique du virus, selon nos confrères de France Bleu Pays Basque. En interne, l’inquiétude était grande à ce sujet.

Pour cause. C’est après un match de Challenge Cup, disputé face à Leicester mi-décembre, que les Bayonnais ont contracté le virus. Les analyses supplémentaires, effectuées cette semaine, ont donc permis de confirmer les craintes, et les tests effectués jeudi au sein de l’effectif ont révélé, toujours selon France Bleu, deux nouveaux cas dans les rangs bayonnais (un joueur et un membre du staff).

Ceux-ci viennent s’ajouter aux huit déjà recensés la semaine passée. Le club va donc rester fermé jusqu’au 6 janvier prochain, sur demande de l’ARS et, dès lors, la rencontre prévue face à Toulon le vendredi 8 apparaît comme impossible à jouer. Après le déplacement à Castres et la réception de Pau, deux matchs déjà reportés, Bayonne va donc se retrouver avec trois rencontres en moins dans son calendrier.

Tayeb : Je ne vois pas comment on va pouvoir continuer le Challenge

Si officiellement rien n’a encore été acté au sujet du voyage à Mayol, Philippe Tayeb nous annonçait, ce soir : "Personnellement, en tant que président, je ne vais pas prendre la responsabilité d’aligner une équipe à Toulon alors qu’on ne s’est pas entraîné depuis le 23 décembre. C’est juste pas possible. Ce sont des sportifs de haut niveau, ils ont besoin de réathlétisation et d’une remise à niveau." Et rien ne dit, non plus, que les Bayonnais disputeront les deux matchs qui suivront, en Challenge Cup. Tayeb toujours : "C’est un sujet qui sera débattu avec la Ligue et d’autres clubs de Top 14 entre dimanche et lundi, mais en l’état actuel des choses, je ne vais pas prendre le risque de recevoir les Zèbres ou d’aller à Leicester. C’est hors de question. On ne peut pas s’exposer une fois de plus à une contamination. Il y a d’autres clubs qui sont concernés aussi. Je ne vois pas comment on va pouvoir continuer la compétition du Challenge."

Les tests de ce samedi n’ont révélé aucun cas

Si de nombreux cas ont été révélés lors des tests passés samedi dernier par les Bayonnais, ceux effectués ce matin n’ont donné lieu, selon nos informations, à aucun cas positif. "Comme cette souche britannique n’est pas encore vraiment introduite en France de manière massive, les autorités sanitaires sont vraiment vigilantes vis-à-vis de ça", explique Benjamin Laffourcade, médecin de l’Aviron. "On a des restrictions plus importantes que ce qui est fait d'habitude, protocolairement, à la Ligue. La première des mesures est de maintenir le club fermé jusqu’à ce qu’on soit à J+7 des derniers cas qui remontent à jeudi." Les Bayonnais passeront de nouveaux examens mardi 5 janvier et les premiers joueurs contaminés effectueront, lundi, la batterie de tests nécessaires à une reprise du sport. En attendant, le club reste fermé.

Contenus sponsorisés