Icon Sport

Covid au Stade français, l’inquiétude grandit en Top 14

Covid au Stade français, l’inquiétude grandit en Top 14
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 09/08/2020 à 17:03Mis à jour Le 11/08/2020 à 08:49

CORONAVIRUS - Avec 17 cas positifs à la Covid-19, la situation du Stade français interpelle. Les managers de Top 14 ont demandé à la LNR d’organiser une réunion pour tenter d’assouplir le protocole. Explications.

L’inquiétude grandit au sein du rugby professionnel. La recrudescence de cas positifs à la Covid-19 au sein des effectifs laisse peser une menace sur la reprise du Top 14 et du Pro D2. Jusque-là, Agen et Lyon en Top 14, comme le SAXV et Provence Rugby en Pro D2, n’avaient connu que quelques cas isolés. Seulement, jeudi dernier, le Stade français a confirmé que plusieurs joueurs de son groupe professionnel avaient eux aussi été testés positifs à la Covid-19, au retour de leur stage à Nice mercredi soir. Le communiqué, court, précise : "ces derniers, asymptomatiques, ont été immédiatement isolés et placés en quarantaine." Selon nos informations, ils seraient dix-sept. Première conséquence : prévu le 14 août, dans l’enceinte du stade Alexandre-Cueille de Tulle, le match de préparation face à Brive a été annulé. Toutefois, un report de la rencontre est en cours de discussion. Quant au deuxième match amical et à la première rencontre de Top 14, programmée le 4 septembre prochain à Jean-Bouin face à l’Union Bordeaux-Bègles, ils ne sont pas menacés. Plus contraignant, la fin de la préparation du Stade français risque d’être mise à mal. Et pour cause. D’abord, le club doit repasser en "phase 2" du protocole mis en place par la Ligue Nationale de Rugby. C’est-à-dire que non seulement les joueurs positifs ont été placés en quarantaine pour quatorze jours, mais les autres ne pourront plus s’entraîner non plus tous ensemble. Le staff technique va devoir revoir sa copie afin d’organiser des entraînements par petits groupes. Ce lundi, tous les joueurs et autres membres du staff vont donc être de nouveaux être testés. Une échéance capitale pour le Stade français. Si, à l’issue des deux prochaines semaines, aucun cas positif n’est constaté, le club de la capitale pourrait reprendre l’entraînement collectif normal. En l’état, c’est l’ARS (Agence Régionale de Santé) qui a le sort du Stade français entre les mains.

Retrouvez dès maintenant l'intégralité de l'article sur Midi Olympique

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés