Champions Cup - La Champions Cup dans le grand bain de Tottenham

  • Les finales du Challenge et de la Champions Cup auront donc lieu à Tottenham, dans la banlieue Nord de Londres
    Les finales du Challenge et de la Champions Cup auront donc lieu à Tottenham, dans la banlieue Nord de Londres ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport
Publié le
Partager :

Mercredi matin, les dirigeants de l’EPCR ont lancé la Champions Cup 2023-2024, dont les finales se dérouleront cette année dans le bijou de Tottenham…

Au printemps prochain, les finales du Challenge et de la Champions Cup auront donc lieu à Tottenham, dans la banlieue Nord de Londres. Le Tottenham Hotspur Stadium ? Antre des Spurs (Premier League), ce géant posé au sein d’un quartier métissé, vivant et populaire de la tentaculaire capitale anglaise possède une capacité de 63 000 places assises et de ce qu’on en a vu ce milieu de semaine, est un bijou d’architecture, d’harmonie et de modernité.

Mercredi matin, c’est donc en cette prodigieuse enceinte que les dirigeants de l’EPCR (l’instance gouvernante de la compétition trans-continentale) ont officiellement lancé un tournoi qui débutera, sur les terrains, le 8 décembre par un appétissant Connacht / Bordeaux-Bègles. Dominic McKay, le président de l’institution, expliquait en préambule : "Je suis très heureux de lancer la compétition depuis cet endroit formidable. Nous avons assisté selon moi l’an passé à la plus belle finale de l’histoire de la compétition (La Rochelle / Leinster) et j’espère que nous aurons cette année le droit à des émotions similaires". Au soutien du patron de l’EPCR, le capitaine du XV de la Rose et des Saracens Owen Farrell développait : "Pour avoir joué à Thomond Park, le stade Michelin ou Marcel-Deflandre plusieurs fois dans ma carrière, je sais ce que provoquent les grands matchs de Champions Cup chez les gens : l’ambiance à Tottenham sera j’en suis sûr incroyable pour les finales".

Une franchise géorgienne en Challenge Cup

Marquée par une claire domination des équipes françaises depuis trois ans (Toulouse et La Rochelle ont remporté les trois dernières compétitions), la Champions Cup va-t-elle cette fois-ci changer de pays ? Raymond Rhule, champion avec le Stade rochelais à deux reprises, expliquait mercredi matin : "Les franchises sud-africaines s’adaptent vite. Elles vont être encore plus dangereuses cette saison et nul ne peut les mésestimer." A ce titre, notons d’ailleurs que 66 % du squad des Springboks, champions du monde en titre, sera cette saison représenté en Champions Cup et en Challenge.

Concernant la compétition proprement dite, le directeur exécutif Jacques Raynaud concluait mercredi matin : "C’est une nouvelle ère, avec un sponsor nouveau (la banque anglaise Investec) et de nouveaux pays (le club géorgien des Black Lions participe à la Challenge Cup)… Le rugby des clubs est le coeur du jeu, ne l’oublions pas. Et nous ferons tout pour qu’il soit plus fort que jamais". Dès lors, pourquoi ne pas commencer, par exemple, par revenir à un format de compétition moins alambiqué et où les équipes de chaque poule s’affronteraient enfin toutes ?  

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Manu05 Il y a 3 mois Le 22/11/2023 à 22:55

Les sud af' n'ont rien à faire en champion cup!!