Icon Sport

Le baromètre de La Rochelle-Racing 92 : Leyds rayonne, Tuivuaka dans le brouillard

Le baromètre de La Rochelle-Racing 92 : Leyds rayonne, Tuivuaka dans le brouillard
Par Rugbyrama

Le 01/10/2022 à 23:08Mis à jour Le 01/10/2022 à 23:24

TOP 14 - Dans des conditions difficiles, les trois-quarts rochelais ont permis aux Maritimes de vaincre de vaillants Racingmen, en tête jusqu'à la 70ème minute. Dillyn Leyds et Finn Russell ont répondu présent au pied, Tuivuaka et Thomas étaient davantage en difficulté.

Les tops

Dillyn Leyds

L'arrière rochelais continue d’assurer face aux perches. Après son sans-faute à Clermont, le Springbok a continué d’étoffer son bilan au pied. Face au Racing, il s’est chargé de passer la transformation décisive en coin pour donner l’avantage à ses coéquipiers. Solide pour garder le fond de terrain rochelais, Leyds a tenu son rang dans un match peu propice aux mouvements d’envergure.

Ulupano Seuteni

Le Samoan devait accomplir une mission de taille : remplacer Antoine Hastoy et Pierre Popelin au poste d’ouvreur. Pour sa première à l’ouverture sous le maillot rochelais, Seuteni a été plutôt sobre et s’est distingué d’un essai malin à la demi-heure de jeu.

Finn Russell

Après une rencontre cauchemardesque à Toulouse, l’Écossais s’est repris. Sa vista naturelle a bien animé le jeu francilien en première période. À la neuvième minute, il a même failli offrir à Francis Saili son premier essai sous le maillot du Racing grâce à une belle percée. Impeccable au pied, avec quatre coups de pied réussis, Finn Russell s’est racheté. En fin de partie, l’ouvreur écossais s’est offert la pénalité du bonus défensif.

Finn Russell (Racing 92)

Finn Russell (Racing 92)Icon Sport

Les flops

Asaeli Tuivuaka

Pour sa première rencontre sous le maillot du Racing, l’ailier Fidjien n’a pas fait oublier Juan Imhoff. Dès la troisième minute, Tuivuaka aurait pu inscrire le premier essai de la partie s’il n’avait pas commis un en-avant à cinq mètres de la ligne. Peu en vuee à Marcel-Deflandre, le Racingman n'a pas pu faire parler sa puissance et sa vitesse.

Teddy Thomas

Malgré son essai en deuxième période, l’ancien francilien n’a pas réalisé une rencontre étincelante. Alors qu’il retrouvait son ancien club, Teddy Thomas a failli sortir après une mauvaise réception en première période. Privé de ballons durant l’essentiel de la rencontre, l’ailier rochelais s’est rendu coupable d’une cagade à la sirène offrant à Francis Saili le premier essai des Ciel et Blanc. Totalement sevré de ballons à part sa première réalisation en jaune et noir, Teddy Thomas connaîtra des jours meilleurs.

Cameron Woki

Face à l’adversité rochelaise, l’ancien bordelais n’a pas régner sur la rencontre. Placé une nouvelle fois en seconde ligne, Cameron Woki n’a jamais su trouvé d’avancée et sa technique au-dessus de la moyenne n’a pas non plus permis de faire briller ses coéquipiers

Cameron Woki - Racing 92

Cameron Woki - Racing 92Icon Sport

Contenus sponsorisés