• Top 14 - Camille Lopez (Bayonne)
    Top 14 - Camille Lopez (Bayonne)
  • Top 14 - Racing 92 - Laurant Travers
    Top 14 - Racing 92 - Laurant Travers
  • Top 14 - Jono Gibbes (Clermont)
    Top 14 - Jono Gibbes (Clermont)

"Je suis content pour Perchaud qui s'est fait un peu défoncer"... Le top des déclas du week-end

Par Rugbyrama
Le

TOP 14 - La remise au point de Camille Lopez sur son coéquipier, la colère de Laurent Travers, les regrets d'Arnaud Méla, la franchise de Jono Gibbes ou la satisfaction de Thierry Paiva... Voici le top des déclas du week-end !

Je suis content aussi pour Mathis Perchaud qui se fait un peu défoncer depuis le début de la saison par l’extérieur.

La victoire bayonnaise en terre clermontoise a symbolisé l’envergure du groupe basque. Avec beaucoup de rotations lors de leur déplacement en Auvergne, Camille Lopez et ses coéquipiers ont sorti une performance de haut niveau. L’ancien ouvreur clermontois a d’ailleurs salué la performance de Mathis Perchaud, qu’il estime très critiqué depuis le début de saison. "Il y a des joueurs qui sont restés à Bayonne mais qui ont bien travaillé cette semaine pour que l’équipe soit prête face à Clermont. Je suis content aussi pour Mathis Perchaud qui se fait un peu défoncer depuis le début de la saison par l’extérieur. Je pense qu’aujourd’hui il a répondu présent parce qu’il nous a fait une très belle partie, sachant qu’il était malade. Franchement, je lui tire mon chapeau".

Ce n’est pas possible à la maison de subir comme on l’a fait.

Le Racing 92 s’est fait peur en première mi-temps. Menés 13-14 à la pause, les Franciliens ont été plus que perturbés par une équipe catalane venue faire un exploit. Mais au retour des vestiaires, les Racingmen ont enfin mis la marche en avant pour finalement passer plus de quarante points à l’Usap. Tout s’est joué à la mi-temps, avec un discours musclé de Laurent Travers. "On a dit aux joueurs à la mi-temps qu’on serait en vacances à 19 heures et pas avant. Ce n’est pas possible à la maison de subir comme on l’a fait".

Top 14 - Racing 92 - Laurant Travers
Top 14 - Racing 92 - Laurant Travers
Alors qu’on mène d’un point à la mi-temps, on a cette baisse de régime entre la 40e et la 60e, que l’on paye cash !

Le CA Brive pourra longtemps avoir des regrets de cette défaite face à La Rochelle. Alors qu’ils menaient à la pause, les Corréziens se sont délités en début de seconde période. Malgré deux points d’écart à une minute du terme, Thomas Laranjeira avait la pénalité de la gagne, mais sa tentative est passée à côté. À l’issue de la rencontre, Arnaud Méla regrettait le trou d’air de son équipe. "Alors qu’on mène d’un point à la mi-temps, on a cette baisse de régime entre la 40e et la 60e, que l’on paye cash ! C’est ça qui est frustrant. On sent que nous ne sommes pas loin".

Si on l’accepte, c’est que l’on n’a pas l’ambition de gagner quelque chose

L’ambiance était également morose côté clermontois. Après l’énorme déconvenue subie contre Bayonne, Jono Gibbes ne se cherchait aucune excuse, encore moins celle des vingt absents. "Je ne peux pas accepter cette excuse. Si on l’accepte, c’est que l’on n’a pas l’ambition de gagner quelque chose. On est en novembre, c’est la même situation pour tout le monde. Il n’y a aucune excuse, ce n’est pas une raison pour être dominés dans les rucks ce soir".

Top 14 - Jono Gibbes (Clermont)
Top 14 - Jono Gibbes (Clermont)
Le match de Pau nous a mis un bon tir par rapport à l’état d’esprit.

La Rochelle s’est relancé à Brive. Dans l’obligation de gagner après leur trou d’air face à Pau, les Maritimes se sont difficilement remis la tête à l’endroit. Mais la mission reste accomplie pour le plus grand plaisir de Thierry Paiva, bien conscient des conséquences de la défaite contre la Section. "Le match de Pau nous a mis un bon tir par rapport à l’état d’esprit. On a peut-être un bon groupe et une belle équipe, mais si on ne met pas l’esprit et le combat, dans le rugby, ça se termine par des défaites".