• Tani Vili (UBB) - Top 14
    Tani Vili (UBB) - Top 14
  • Baptiste Serin (Toulon) - Top 14
    Baptiste Serin (Toulon) - Top 14
  • Jefferson Poirot (UBB) - Top 14
    Jefferson Poirot (UBB) - Top 14

Vili en mode destructeur, Waisea coûte cher... Le baromètre de Bordeaux-Bègles-Toulon

Le | Mis à jour

TOP 14 - L’Union Bordeaux-Bègles s’est imposée dans les derniers instants face à Toulon sur le score de 27-26. Dans une rencontre débridée, Tani Vili et Jules Gimbert ont fait pencher la balance du côté girondin tandis que Waisea a coûté cher avec une dernière faute largement évitable. Voici les tops et flops de la rencontre !

Les tops

Tani Vili

Non sélectionné avec les Bleus pour préparer la tournée d’automne, Tant Vili avait peut-être un message à passer ce dimanche soir. Orphelin de Yoram Moefana,le centre girondin s’est démené au centre du terrain pour mettre dans l’avancée les siens. Pourtant opposé à des références au poste du championnat, Vili a su tirer son épingle du jeu et se muer en patron au centre du terrain. De plus, il est décisif sur le deuxième essai de l'UBB avec une intervention autoritaire qui a envoyé Mori dans l'en-but.

Jules Gimbert

Le demi de mêlée bordelo-béglais a été auteur d’une entrée fracassante. Propre dans toutes ses interventions, il n’a jamais cessé d’être un poison au bord des rucks. Ses quelques départs ballon en main ont tous mis en difficulté une défense varoise pourtant tranquille avant qu’il ne chausse les crampons. Gimbert a été un des grands artisans du court succès girondin.

Baptiste Serin

Nous imaginons qu’il n'est pas utile de vous rappeler pourquoi cette rencontre était spéciale pour le demi de mêlée toulonnais. L’enfant de Chaban-Delmas a fait très mal à l’UBB ce dimanche soir. Tout d’abord précis au pied pour occuper comme il se doit le terrain, Baptiste Serin a été opportuniste à la vingt-deuxième minute de jeu pour inscrire le premier essai des siens au milieu des poteaux. Un bon match du numéro neuf varois.

Baptiste Serin (Toulon) - Top 14
Baptiste Serin (Toulon) - Top 14

Bruce Devaux

En l’absence de Jean-Baptiste Gros et Dany Priso, le jeune pilier gauche toulonnais avait une belle carte à jouer face aux Bordelo-Béglais. Et bien force est de constater que le joueur de 25 ans a rendu une copie plus que satisfaisante. Peu en vue dans le jeu courant, le numéro un varois s’est contenté de mettre au supplice ses vis-à-vis dans le secteur de la mêlée fermée, Vadim Cobilas puis Ben Tameifuna dans le second acte, rien que ça.

Les flops

Waisea Nayacalevu

Discret ballon en main, le Fidjien n’est pas le seul fautif de la défaite du RCT mais il est bien évidemment coupable sur la dernière pénalité sifflée à l’encontre de Toulon. L'ancien Parisien a commis une faute largement évitable en face de ses poteaux. Un coup de sifflet qui coûte finalement cher aux siens puisque il a été synonyme de défaite. Dommage.

Jefferson Poirot

Le capitaine girondin n’a pas vécu la plus belle soirée de sa carrière. Discret dans le jeu courant et donc peu influent sur le jeu de son équipe, il a subi en mêlée face à Kieran Brookes. Il fut d’ailleurs sanctionné à ce niveau-là. Il n’a d'ailleurs pas eu la chance de réagir dans la second acte puisque Christophe Urios a décidé de le remplacer à la pause. Frustrant pour Poirot.

Jefferson Poirot (UBB) - Top 14
Jefferson Poirot (UBB) - Top 14

Ihaia West

La première mi-temps pouvait laisser penser que le demi d’ouverture néo-zélandais allait rendre une magnifique copie. Au niveau de son compère de la charnière durant les quarante premières minutes, West a complètement craqué en seconde période. Tout d’abord coupable d’un grossier en-avant sous un ballon haut, il a ensuite manqué une passe pourtant facilement réalisable. Des erreurs regrettables qui gâchent un début de rencontre encourageant.