Icon Sport

Le baromètre de Perpignan-Pau : Hastoy et Le Bail décisifs, Landajo en dedans

Le baromètre de Perpignan-Pau : Hastoy et Le Bail décisifs, Landajo en dedans
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 02/10/2021 à 17:11Mis à jour Le 02/10/2021 à 17:13

TOP 14 - Pau a surpris l'Usap chez elle, ce samedi (14-29). A l'origine de ce succès, on retrouve la charnière béarnaise, bien aidée par un pack dominateur. Les Catalans ont failli un peu partout mais on retiendra surtout les mauvais choix de leur demi de mêlée puma et les difficultés de leur première ligne.

Les tops

Hastoy, décisif des deux côtés du terrain

Antoine Hastoy a longtemps cherché à créer la différence en prenant des intervalles ou en multipliant les retours intérieurs, visiblement un des axes d’attaque définis par la Section à la vidéo. L’ouvreur aura été décisif en deux temps. Défensivement tout d'abord avec son intervention décisive sur George Tilsley à la 55e minute. L’ailier catalan pensait bien être sur le point d’aplatir mais l’intervention de l’ouvreur lui a fait échapper le ballon sur la ligne d’en-but. L’ouvreur a inscrit le dernier essai des siens en bout de ligne pour lui laisser entrevoir le bonus offensif, finalement échappé.

Giovanni Habel-Kueffner était partout

Positionné en numéro 8, Giovanni Habel-Kueffner a été un des joueurs les plus en vue de la partie. Le troisième ligne samoan a été l’avant le plus tranchant côté béarnais avec notamment un franchissement net et a plaqué avec une redoutable efficacité. Un des meilleurs Palois, sans contestation possible, et l’incarnation de la domination physique des visiteurs.

Le Bail, un vrai poison

Clovis Le Bail a un petit côté Antoine Dupont qui le rend particulièrement dangereux : le demi de mêlée se trouve régulièrement dans les bons coups. Après avoir à plusieurs reprises semé le danger dans le camp catalan en première période, avec notamment un relais derrière Manu, le demi de mêlée a inscrit le premier essai des siens en se faufilant derrière un groupé-pénétrant. Le tournant de la partie, assurément.

Les flops

On attend plus de Landajo

Recrue estivale, Martin Landajo est attendu comme un des nouveaux chefs d’orchestre de l’Usap du haut de ses 33 ans et de ses 84 sélections. Le demi de mêlée n’a pas encore trouvé toutes ses marques au sein du XV sang et or, avec qui il honorait sa première titularisation à domicile. S’il n’est pas là question de remettre en cause ses qualités et ce qu’il peut apporter au promu, le demi de mêlée argentin a commis trop d’approximations comme ce jeu au pied ayant terminé sa course en ballon mort sur le premier temps fort des siens, un dégagement contré en fin de première période ou encore quelques tergiversations derrière son pack. Stratégiquement, surtout, il n’a pas assez pesé sur les débats. Tout comme son alter ego Tristan Tedder, dans un jour “sans” après avoir multiplié les bonnes prestations.

Joly, pour le symbole

Ce n’est pas une surprise tant le pack de la Section paloise est réputé pour dureté, dans le sillage de son redoutable gaucher Siegfried Fisi'ihoi. Samedi, la mêlée perpignanaise a été mise en difficulté. Arthur Joly, jusque-là irréprochable dans le secteur de la mêlée cette saison, a ainsi été chahuté. Patrick Arlettaz a bien tenté un électrochoc en remplaçant l’ancien Rochelais à la 38e minute. En vain. Les deux première ligne béarnaises ont régulièrement pris l’ascendant dans l’épreuve de force.

Tuimaba a vu rouge

A la 27e minute du match, Aminiasi Tuimaba a perdu le contrôle. Venu depuis son aile pour couper la course de Tristan Tedder sur un mouvement de trois-quarts catalan, l’ailier fidjien a percuté avec son épaule la tête de l’ouvreur perpignanais. Après visionnage des images, Romain Poite n’a eu d’autre alternative que d’exclure le Béarnais, dont l’intervention manquait clairement de maîtrise. Homme fort de la Section en 2001, Tuimaba a donc laissé ses partenaires terminer la rencontre à quatorze. S’ils ont su se resserrer pour aller chercher la victoire, le Fidjen risque, lui, de manquer plusieurs semaines de compétition.

Contenus sponsorisés