Icon Sport

Toulon se relance dans la douleur contre Pau

Toulon se relance dans la douleur contre Pau

Le 28/11/2020 à 17:06Mis à jour Le 28/11/2020 à 17:42

TOP 14 - Le RCT s’est imposé (18-13) contre la Section Paloise ce samedi à Felix-Mayol dans le cadre de la 10e journée de Top 14. Si la première période des Varois a été intéressante avec notamment des avants dominateurs en mêlée fermée, la suite a été plus brouillonne. La Section repart avec une cinquième défaite de suite mais est allée arracher un point de bonus défensif.

Toulon n’est pas passé loin de la catastrophe à Mayol. Battus 29-35 par l’Aviron Bayonnais la semaine dernière, critiqués à propos de "leur investissement" par Patrice Collazo, les Toulonnais l’ont emporté de peu contre Pau ce samedi (18-13). Pourtant, le coup de gueule du manager semblait avoir fait son effet à la vue du début de rencontre. Les avants du RCT ont dominé les zones de ruck et surtout les mêlées fermées. Les Béarnais, vexés, ont commis des fautes énormes et se sont même retrouvés à un moment à 13 contre 15 après les cartons jaunes pour Eliott Roudil et Aminiasi Tuimaba. En profitant de Palois valeureux mais fatigués, Duncan Paia'aua (19e) et Eben Etzebeth (39e) ont marqué les deux seuls essais de la première période.

La deuxième période a été beaucoup plus brouillonne de la part des équipiers de Raphael Lakafia. En l’absence de Baptiste Serin et Louis Carbonnel, la charnière Tukuala-Toeava a fait de son mieux mais n’a pas pu remettre de l’ordre quand les maladresses et les fautes se sont enchainées. En face, Antoine Hastoy est lui monté en puissance. Le jeune ouvreur qui toque à la porte du XV de France a mis beaucoup de rythme. A la 60e minute de jeu, Florian Fresia s’est retrouvé blessé au sol (Toulon peut s'inquiéter pour son genou) et Pau, en avantage numérique, a trouvé la solution pour marquer son essai. Une passe au pied magnifique de Hastoy pour son ailier Vincent Pinto (18-10).

En métronome, Hastoy a relancé Pau

L’entrée en jeu de Charles Ollivon, le capitaine du XV de France, n’a pas suffi pour inverser la mauvaise dynamique. Elle a en revanche été ralentie. Une dernière faute d’Eben Etzebeth a permis à Antoine Hastoy, d'une pénalité de 50 mètres, d’arracher un point de bonus défensif à la 71e minute. Les équipiers de Martin Puech ont ensuite été trop maladroits pour espérer mieux. Ils enchainent avec une cinquième défaite de rang, mais ne repartent pas ridicules du Var et peuvent travailler sur une base plus encourageante en vue de la venue de Castres au Hameau.

Contenus sponsorisés