Icon Sport

Camara : "Je me sens prêt à jouer !"

Camara : "Je me sens prêt à jouer !"

Le 08/11/2019 à 11:49Mis à jour Le 08/11/2019 à 11:50

TOP 14 - Peu utilisé durant la Coupe du monde avec le XV de France (titulaire face aux Etats-Unis et remplaçant contre les Tonga), le flanker de 25 ans a repris l’entraînement cette semaine avec le MHR et devrait être titulaire à Toulon samedi.

Rugbyrama : Est-ce facile de replonger dans le bain du Top14 après avoir passé presque trois mois avec le XV de France ?

Yacouba Camara : A vrai dire, c’est un peu difficile de se remettre dans le rythme. On arrive sur la pointe des pieds, nos coéquipiers ont déjà de l’avance sur nous au niveau du plan de jeu… C’est donc un peu délicat et il a fallu essayer de vite se replonger dans le bain. Maintenant on y est et je pense que tout est presque acquis. Désormais, il ne reste plus qu’à jouer !

Les dix de jours de vacances accordés vous ont-ils permis de récupérer ?

Y.C : Cette petite coupure de dix jours nous a effectivement fait du bien. Cela nous a permis déjà de récupérer du décalage horaire qu’on a connu au Japon et aussi, de penser à autre chose en coupant du rugby avec nos proches. Afin de revenir à Montpellier en forme.

Ressentiez-vous personnellement ce besoin de couper ?

Y.C : Oui je pense. Lorsque tu pars très loin de ta famille pour disputer une coupe du monde, c’est difficile d’avoir la famille au téléphone à cause du décalage horaire. Il y a donc un manque et ça fait du bien de les retrouver, de passer du temps avec eux.

Après avoir eu peu de temps de jeu durant le Mondial, avez-vous envie de retrouver le terrain?

Y.C : Bien entendu, c’est quelque chose dont j’ai toujours envie ! Ça ne change pas de d’habitude. Je veux apporter le maximum à mon club, à mes coéquipiers et de connaître la victoire avec eux car ça reste le plus important.

Ne ressortez-vous pas frustré de cette Coupe du monde (seulement 98 minutes jouées en deux matches) ?

Y.C : Frustré, non. C’est toujours un plaisir de participer à une telle compétition. Après, voilà, il y a des choses qui se font et c’est comme ça. Il y a des joueurs qui sont en forme et d’autres moins. Et une rotation tout le temps. Ça fait partie du jeu et de l’équipe, il faut savoir être patient. Maintenant, je rentre en club. Je passe à autre chose, je tourne la page et je me concentre que sur Montpellier.

XV de France - Yacouba Camara

XV de France - Yacouba CamaraIcon Sport

Quel regard portez-vous sur le début de saison de vos partenaires en votre absence ?

Y.C : J’ai pu les suivre malgré le décalage. C’est vrai qu’ils ont connu des matches difficiles mais aussi des bonnes rencontres. On a souvent eu ce même défaut qui nous a fait perdre des parties : les fautes. Cela nous poursuit. Et nous avons du coup beaucoup travaillé notre discipline et nos attitudes pendant la coupure. J’espère que maintenant que le débat sur ce sujet sera clos.

Etes-vous prêt à débuter dès samedi sur la Rade ?

Y.C : Bien-sûr, je me sens prêt. J’ai pu m’entretenir physiquement, intégrer le nouveau plan de jeu et je suis bien physiquement. J’ai donc envie de montrer dès samedi à mes camarades qu’ils peuvent compter sur moi.

Est-ce un nouveau championnat qui démarre avec les retours de tous les internationaux ?

Y.C : Oui, c’est une nouvelle compétition qui commence. Il y a une grosse coupure et aujourd’hui, beaucoup de joueurs ont retrouvé leurs clubs. La coupe du monde est terminée. Les internationaux sont de retour, mais aussi des cadres et de nombreux blessés de longue date. Je ne vais pas dire que le Top14 redémarre, mais c’est le moment où le championnat va se jouer je pense.

Champions Cup - Yacouba Camara (Montpellier) contre Toulon

Champions Cup - Yacouba Camara (Montpellier) contre ToulonIcon Sport

Qu’avez-vous (les internationaux) déjà essayé d’apporter sur le peu de temps partagé avec le groupe depuis votre retour ?

Y.C : De la fraîcheur et un peu de confiance. C’est toujours bien d’avoir des joueurs qui arrivent pour avoir un effectif encore plus élevé. Je pense que cela va nous faire du bien.

Comment s’est déroulé votre rencontre avec Xavier Garbajosa votre nouveau manager, et qu’est-ce qu’il attend de vous ?

Y.C : Il attend que je m’exprime et je puisse montrer ce que je vaux. Il attend que j’apporte mon maximum à l’équipe. On s’était croisé plusieurs fois avant la Coupe du monde et nous avions discuté. Il a des attentes comme tous les entraîneurs mais je crois que ses attentes premières sont collectives. On verra le cas personnel par la suite.

Guirado retrouve Toulon

A peine rentré du Mondial, Guillaume Guirado retrouvera samedi Toulon (où il pourrait démarrer la rencontre), son ancien club, lors de son premier match sous les couleurs de Montpellier. Le talonneur livrait son sentiment sur son retour sur la Rade en conférence de presse jeudi : "Le hasard qui fait bien les choses, c'est ça ? Ça va être dur, forcément, il faut prendre ce moment comme un signe du destin. Je ne sais pas trop à quel accueil m’attendre. Je sais que les Toulonnais de Lyon ont été, comment dire... reçus ! Je ne me pose pas trop de questions, en fait. Je sais que pas mal d'amis vont venir. Après, je sais aussi qu'il y aura forcément beaucoup de gens que je connais, mais je ne vais pas me focaliser sur ce paramètre, plutôt me concentrer sur mon match."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0