Icon Sport

Lesgourgues : "L'essentiel est là"

Lesgourgues : "L'essentiel est là"
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 13/09/2020 à 10:03Mis à jour Le 13/09/2020 à 17:07

TOP 14 - Les Bordelais ont souffert pour venir à bout de Brive (25-22). Le demi de mêlée explique pourquoi ce fut si laborieux.

Quelle frayeur pour les Bordelais ! Les dernières minutes furent particulièrement pesantes . L'UBB menait 22-20 et M. Ramos refus l'essai de la délivrance , puis infligea un carton rouge à Seta Tamanivalu pour un raffut illégal sur Julien Blanc après une longue séquence collective. Et Bordeaux fut obligé de jouer à quatorze pour défendre un maigre pécule de deux points. Heureusement, Guido Petti-Pargadizabal sut arracher LE ballon du match sur la dernière offensive briviste. Puis Frano Botica ajouta une ultime pénalité : 25-20. Victoire aux forceps pour le retour des Bordelais sur la scène nationale.

Yann Lesgourgues est venu le premier s'exprimer devant la presse : "Victoire dans la douleur, oui ! Mais victoire quand-même. L'essentiel est là. On commence par une victoire, après il y a eu du bon, du bon moins bon. Ce match c'était un peu les montagnes russes." L'UBB a marqué deux essai, s'en est vu refuser trois (à juste raison, il faut le souligner, mais les actions de l'UBB avaient été méritoires). L'essai de Cros fut le fruit d'une belle combinaison des trois quarts devant la ligne avec Jalibert et Seuteni ; Celui de Cordero vint d'un bon balayage sur la largeur (et une passe sautée finale de Jalibert).

Mais si la partie fut si laborieuse pour les Bordelais, ce fut à cause d'une deuxième période ponctuée de trop de pénalités contre eux (huit plus un coup franc). Pour le demi de mêlée de l'UBB, le constat est clair : "Le jeu au sol nous a pénalisés énormément. Les nouvelles directives laissent beaucoup de choses à l'appréciation de l'arbitre. Ce soir, il a sifflé tout le temps. Il faut vraiment travailler là-dessus, avant notre match de Coupe d'Europe."

C'est vrai, les Bordelais ont souffert en deuxième période, mais en rugby pur, ils nous ont quand-même semblé au-dessus de leurs adversaires. Quand on sait que l'UBB n'a pas pu jouer lors de la première journée, personne n'avait envie de faire la fine bouche après cette reprise finalement réussie.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés