Icon Sport

Un double affrontement déjà décisif ?

Un double affrontement déjà décisif ?
Par Rugbyrama

Le 22/01/2020 à 13:39Mis à jour Le 22/01/2020 à 16:13

TOP 14 - Top départ de la deuxième moitié du marathon infernal du championnat ce week-end. Au programme de cette 14e journée, un double-affrontement entre 4 concurrents directs au maintien avec Brive-Pau, samedi à 18h et Bayonne-Agen, dimanche à 12h30. L’occasion de faire le point sur ce quatuor qui s’apprête à reprendre la lutte pour le maintien en Top 14. Voici notre chiffre du jour.

Point classement à mi-saison, alors que pour l’UBB, le Lou et le RCT, Top 14 rime pour l’instant avec long fleuve tranquille, les places se font chères derrière le trio de tête. Les deux finalistes de la saison passée, Toulouse et Clermont, respectivement 7èmes et 8èmes ne sont toujours pas dans les 6 après 13 journées disputées. Une première partie de tableau qui tient à peu de choses puisque seulement 3 petits points séparent le Stade toulousain du Stade rochelais, actuellement 4ème. Dans le bas de classement, c’est tout aussi serré entre Brive, 9ème suivi de Pau, Bayonne, Castres, le Stade français et Agen, dernier avec 18 points engrangés depuis le début de la saison. Un week-end qui promet d’être d’ores et déjà décisif pour 4 équipes, Brive, Pau, Bayonne et Agen qui ont rendez-vous pour deux duels acharnés.

Brive-Pau samedi à 18h

Samedi à 18h, le stade Amédée-Domenech sera le théâtre de l’affrontement entre le CA Brive et la Section paloise. Défaits deux fois au Hameau par l’Union Bordeaux Bègles puis par le Stade français en Top 14, les Verts et Blancs dressent un tout autre bilan en Challenge Cup. Les hommes du duo Nicolas Godignon et Frédéric Manca restent sur deux victoires consécutives dans la "petite" coupe d’Europe grâce à leur victoire 47 à 19 en Italie face à Calvisiano puis du côté du Hameau face à Leicester le week-end passé. Un doublé de l’ailier Vincent Pinto, un essai du pilier Teddy Leffler et un Antoine Hastoy précieux au pied ont permis aux palois de l’emporter 24 à 17 au terme des 80 minutes règlementaires. Un succès cependant obtenu sans parvenir à décrocher le bonus offensif, fait de jeu qualifié de "regret" par le troisième ligne Antoine Erbani. Un des enjeux de ce déplacement pour la Section sera de l’emporter face aux brivistes afin de tenter de rééquilibrer leur bilan, eux qui totalisent 8 défaites pour 5 victoires dans le championnat.

Tout comme les Vert et Blanc, Brive reste sur deux défaites lors des deux dernières journées de Top 14. Après s’être inclinés 20 à 44 à domicile face au Racing 92, les hommes de Jeremy Davidson, malheureux perdants 26 à 29 face au MHR, avaient cependant ramener le bonus défensif de ce déplacement au GGL Stadium. Vaillants, les Brivistes ont remporté un précieux succès la semaine passée face à leurs compatriotes du Stade français en Challenge Cup. Bien qu’éliminés de la compétition européenne, le CAB sauve l’honneur en terminant tout de même deuxième de sa poule, de quoi se rassurer à l’approche de cette réception au Stade Amédée-Domenech pour la suite des aventures du Top 14.

Bayonne-Agen dimanche à 12h30

Les promus bayonnais, 11èmes au classement avec 23 points ont quant à eux, donné rendez-vous aux Agenais dimanche à 12h30, et le repas dominical ne sera pas de la partie puisqu’un duel de la plus haute importance attend les deux formations qui n’ont plus gagné en championnat depuis 5 matchs. Du côté de l’Aviron bayonnais, c’est en Challenge Cup que les hommes de Yannick Bru ont pu quelque peu se rassurer en disposant des London Irish 27 à 10 le 11 janvier dernier à Jean Dauger avant de subir un lourd revers à Toulon 6 à 50 la semaine passée. Lors des deux dernières journées de Top 14, les Basques sont repartis les valises vides de leurs deux déplacements, d’abord en terre lyonnaise puis sur la pelouse du stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Avec seulement deux points engrangés depuis le 19 octobre dernier, l’heure est à la réaction pour l’Aviron qui avait pourtant réalisé un superbe début de saison notamment avec une victoire au Racing 92 dès la première journée.

Pas plus de soleil du côté d’Agen qui vient d’encaisser 11 défaites de rang, Top 14 et Challenge Cup compris. Avec un zéro pointé dans la compétition européenne, les hommes de Christophe Lassucq n’ont pas réussi à trouver les ressources afin de tirer profit de ces rencontres, et pourquoi pas, se rassurer à l’approche des échéances du championnat. On pensera notamment à la rencontre face aux Wasps à Armandie, où les Agenais auraient pu profiter de cette rencontre sans enjeu pour se faire plaisir mais où l’après-midi a mal tourné pour les Bleu et Blanc, qui après une bonne première période se sont totalement effondrés et ont laissé les anglais jouer, quasi seuls. Peut-être que le succès 13 à 12 des lyonnais obtenu à l’arrachée avec une dernière pénalité reste encore dans les têtes agenaises mais l’heure est au redémarrage pour le SUA, d’autant plus que le temps presse dans la course infernale du Top 14.

Par Marianne Calero

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés