Icon Sport

Top 14 - Toulouse arrache le nul au Michelin !

Toulouse arrache le nul au Michelin !

Le 23/12/2018 à 22:56Mis à jour Le 23/12/2018 à 23:25

TOP 14 - Fin de série pour les Clermontois au Marcel-Michelin. Après cinq succès bonifiés en autant de réceptions, le leader du Top 14 a été tenu en échec par son dauphin. Les Toulousains sont venus arracher un résultat nul (20-20).

Jusqu’au bout, ce duel de clôture de la 12ème journée du Top 14 se sera montré indécis. Et c’est finalement dans un final où l’on sentait le Stade toulousain capable d’aller arracher la victoire, que celui-ci s’est montré pragmatique pour décrocher un nul sur une pénalité de Thomas Ramos après la sirène (80’+3). Pourtant, l’on ne donnait pas cher de la peau de ces Toulousains à la mi-temps, car menés 17 à 3 après avoir montré des difficultés à se trouver sur le plan collectif. C’est finalement le mental qui a permis d’inverser la tendance, et donc aux joueurs d’Ugo Mola d’aller chercher ces 2 points chez un concurrent qui reste leader.

Cette réaction, les Haut-Garonnais la doivent à leur force de caractère malgré l’adversité. Car lorsqu’ils butent sur un mur pendant presque 10 minutes au retour des vestiaires, sans parvenir à scorer, l’on se dit que le coup sur la tête sera difficile à encaisser. Pour autant, le carton jaune contre Sébastien Vahaamahina (50’) libère des espaces. Alors Matthis Lebel en profite pour inscrire son premier essai en Top 14 après un long enchainement de temps de jeu et surtout après un coup de pied à suivre de Ramos (55’, 17-10). Et c’est sur un raid de Pita Ahki que Romain Ntamack parvient à relancer totalement le suspens (69’, 20-17).

Clermont n’a pas su prendre le jeu à son compte

Longtemps devant, l’ASM n’a pour autant jamais eu le bénéfice de la possession (seulement 38% au final). Bousculée en mêlée fermée à l’image de son pilier Etienne Falgoux pénalisé à trois reprises et remplacé dès la 28ème minute, l’équipe s’est reposée sur ses automatismes. Sur aussi un bon Apisai Naqalevu pour dynamiser. Car c’est bien le centre fidjien qui termine en première main une phase consécutive à une pénaltouche (9’, 10-3). Le break se fait dans la continuité d’un turnover en touche, et d’une accélération sur l’aile de Wesley Fofana pour propulser Peter Betham (26’, 17-3). Car en touche, Toulouse a énormément souffert.

Top 14 - Apisai Naqalevu (Clermont) après avoir marqué le 1er essai du match contre Toulouse

Top 14 - Apisai Naqalevu (Clermont) après avoir marqué le 1er essai du match contre ToulouseIcon Sport

Cette souffrance, Selevasio Tolofua la ressent également lorsqu’il se blesse sérieusement à la jambe gauche, entrainant une interruption momentanée du jeu (59’). Frustrant pour le troisième ligne, auteur d’une belle entrée. De ce duel aux 29 turnovers (sic !), il en ressort donc un résultat nul finalement logique car Clermont et Toulouse – les deux meilleures attaques du championnat – ont chacun dominé une période. Néanmoins, les Jaunards manquent une belle occasion de conforter davantage leur place sur le trône tandis que même diminués par les absences, les Stadistes ont fait preuve de ressources intéressantes.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0