Icon Sport

L’espoir pour Montpellier, le doute pour Castres

L’espoir pour Montpellier, le doute pour Castres

Le 04/05/2019 à 19:34Mis à jour Le 04/05/2019 à 23:00

TOP 14 - Les Montpelliérains conservent des chances de qualification grâce à cette victoire (9-12) plus qu’importante décrochée sur la pelouse de Pierre-Fabre. À l’inverse, les Castrais concèdent un second revers de rang à domicile.

C’est un peu comme s’il fallait laver l’affront d’un match aller qui avait semé le doute dès la première journée du côté du MHR. Battu par le CO au GGL Stadium il y a plus de huit mois, les Cistes ont pris leur revanche au terme d’une rencontre sans trop de saveur mais ô combien précieuse pour eux. Sous une pluie battante, l’enjeu a pris le pas sur le jeu. Les conditions climatiques ont eu raison du spectacle et le nombre incalculable de mêlées n’a pas aidé au rythme de ce duel très haché.

Top 14 - Picamoles (Montpellier) contre Castres

Top 14 - Picamoles (Montpellier) contre CastresEurosport

Finalement, seule la mi-temps a donné une légère inversion dans les manières de jouer. Montpellier a d’abord évolué avec l’appui du vent, puis Castres et il a fallu négocier cela. Pourtant, les Tarnais ont manqué deux coups de pied précieux en seconde période avec cet "avantage", par Benjamin Urdapilleta (67’) et Rory Kockott (69’), et ce sont des échecs qui coûtent cher. Ils auraient pu permettre au Champion de France d’égaliser puis de passer devant. Mais les Héraultais ont tenu bon.

Les Cistes ont dominé les débats

L’on peut même dire que l’équipe de Vern Cotter a globalement dominé les débats, car seulement menée entre les 47e et 59e minutes. Gabriel Ngandebe (22’) débride tout d’abord les débats en étant à la réception d’une transversale d’Aaron Cruden en situation d’avantage (22’). Puis c’est Yvan Reilhac (59’) qui fait une nouvelle différence en prenant le dessus sur Julien Dumora, dans la continuité d’un jeu au pied de Benoit Paillaugue, le tout après une mêlée au centre du terrain pourtant en faveur… de Castres !

Montpellier butte donc à un essai du bonus offensif, laissant pour le coup un point de bonus défensif à sa victime du jour. Mais cette victoire préserve les chances de qualification et s’inscrit dans la lignée des paroles de Paillaugue qui attendait "le match de l’année." Ce n’est pas trop cela dans le contenu, mais ça l’est dans l’importance du résultat. Car les Castrais concèdent un second revers devant leur public après le derby perdu face à Toulouse, et cela resserre encore plus les débats pour les places dans le Top 6.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0