Icon Sport

Les Corréziens retrouvent le Top 14

Les Corréziens retrouvent le Top 14

Le 02/06/2019 à 17:17Mis à jour Le 02/06/2019 à 18:15

TOP 14 - Auteurs d'une prestation courageuse avec 4 essais inscrits, les Corréziens sont parvenus à se défaire des Grenoblois dans leur antre (28-22) lors de cet Access Match Top 14. Un succès qui permet aux Brivistes de retrouver le Top 14 dans une ambiance exceptionnelle au Stadium, venant contraster avec la tristesse dans les rangs Isérois, relégués en Pro D2 la saison prochaine.

Plus entreprenants, meilleurs dans le conservation, les Isérois démontraient lors du premier acte des attitudes à la hauteur de l'événement. Face à des Brivistes un brin paralysés par l'enjeu, les Grenoblois compilaient les points. Gaëtan Germain, impérial dans son placement et ses initiatives, convertissait les deux premières pénalités de la rencontre (0-6, 15 ème). Avec une influence sur la domination, le FCG aurait pu décoller au tableau d'affichage, Lilian Saseras commettant une faute de main après un visionnage à la vidéo et un essai refusé à l'incontournable Gaëtan Germain.

Piqués au vif, vexés par l'adversité proposée, les Corréziens répliquaient au courage. Une combinaison d'école dans l'axe libérant l'espace, Thomas Laranjeira plongera en terre promise sur la fin, sans parvenir à aplatir suite à une faute d'un joueur Grenoblois au sol. Monsieur Trainini n'hésite pas et file entre les poteaux pour l'essai de pénalité (7-6, 23 ème).

Pro D2 - Vasil Lobzhanidze (Brive) contre grenoble

Pro D2 - Vasil Lobzhanidze (Brive) contre grenobleIcon Sport

Pourtant, les locaux vont perdre en lucidité, Peet Marais auteur d'un plaquage dangereux, sera prié de rejoindre le banc de touche pour 10 minutes. Un carton jaune à digérer d'autant que l'artilleur Germain ajuste la pénalité obtenue (7-9, 26 ème), puis une deuxième dans la foulée (7-12, 32 ème). Capables de coup d'éclat, portés par un public déchaîné malgré une chaleur accablante, le CAB finira mieux la première période. Sootala Fa'aso'o renverse tout sur son passage; la séquence qui suit est exécutée à merveille et Franck Romanet sur son aile ira derrière la ligne (14-12, 40 ème). De quoi relancer des débats musclés, où la moindre erreur peut amener de fâcheuses conséquences dans pareilles circonstances.

Le Top14 reprend une dose de Corrèze en cathéter

Les Brivistes appliqués et besogneux sur le petit périmètre, enclenchaient plusieurs situations intéressantes. D'entrée, sur une série de pick and go vigoureux, le CAB était tonitruant. Samuel Marques juste apparu sur le pré, concrétisait l'ouvrage entre les poteaux (21-12, 46 ème). De quoi vous déstabiliser pour la suite et vaciller d'un coup vos certitudes côté Grenoblois. Mais les hommes de Stéphane Glas ne renonçaient pas, bien au contraire, avec des opportunités lumineuses.

Par manque de clarté, malgré une évidente volonté sur les velléités, les Isérois laissaient en route un nombre incalculables de solutions au large. Rajoutez-y un essai refusé à la vidéo pour la deuxième fois de la journée après un ballon porté d'école en terre promise, et vous aurez tous les ingrédients d'une formation ne parvenant pas à concrétiser les moments où l'ascendant semblait de mise.

Acculés défensivement, souffrant dans la conduite de jeu avec un jeu au pied déficient, les Corréziens n'abdiquaient véritablement jamais. Portés par leurs supporters, le CAB portera l'estocade finale dans les derniers instants, Otari Giorgadze à la conclusion d'un mouvement crée par l'impressionnant Sootala Fa'aso'o, épatant balle en main (28-15, 76 ème). L'essai pour l'honneur de Bastien Guillemin sera insuffisant pour des Isérois bien malheureux dans ce cruel scénario (28-22, 80 ème).

Brive retrouve l'élite après l'avoir quitté en fin de saison dernière, place au travail et la préparation d'un challenge qui s'annonce passionnant pour le CAB. Les Grenoblois accablés à la fin du match, font le chemin inverse, et devront vite rebondir pour s'affranchir d'une concurrence toujours plus ardue en ProD2.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0