Icon Sport

Top 14 - Clermont en patron devant La Rochelle

Clermont en patron devant La Rochelle

Le 06/01/2019 à 19:25Mis à jour Le 07/01/2019 à 16:52

TOP 14 - Dans un match très abouti dans le contenu offensif, les Clermontois sont venus à bout de La Rochelle au stade Marcel-Michelin (44-19). Les Maritimes, sanctionnés à trois reprises d'un carton jaune pourront s'en vouloir et restent troisièmes. Les Clermontois reprennent la tête du Top 14 au Stade Toulousain avant de basculer sur la Challenge Cup.

Dans le choc au sommet du Top 14 ce dimanche, Clermont s’est offert La Rochelle (44-19) et conserve donc son fauteuil de leader devant Toulouse. Les Auvergnats ont stoppé la série de 7 victoires consécutives des Maritimes en les poussant à la faute. Indisciplinés, les Rochelais ont vu s’échapper les Clermontois au tableau d’affichage et voyagent à vide. Les Auvergnats débutent donc l’année 2019 comme ils ont bouclé 2018 : en gagnant. Et avec la manière.

Clermont d’attaque

Les Auvergnats prennent la rencontre par le bon bout notamment grâce au demi de mêlée Laidlaw. Auteur du premier essai et d’un 5/5 au pied, l’Ecossais permet au leader clermontois de mener 16-7 à quelques instants de la mi-temps. Comme Yato marque en puissance avant la pause, Clermont est bien installé aux commandes à la fin du premier acte (23-7). Si le leader concède un essai de Doumayrou au retour des vestiaires, les hommes de Franck Azéma appuient de nouveau rapidement sur l’accélérateur. Ou plutôt sur le pack adverse. En jouant une pénalité en mêlée, ils poussent les Rochelais à concéder un essai de pénalité (56e) puis sur une nouvelle sanction en mêlée, Lopez envoie Moala à l’essai en jouant rapidement une pénalité (68e). Le pack auvergnat fait alors très mal à celui des Rochelais !

Les Clermontois poussent en fin de partie, inscrivent un 5e essai par Nanai-Williams et cherchent le 6e, synonyme d’éventuel bonus offensif. Mais cette fois-ci, la défense des Maritimes tient la baraque et Clermont s’impose donc 44-19 et 5 essais à 3. Petit événement, c’est la première fois cette saison que le club clermontois ne bonifie pas une victoire au stade Marcel-Michelin. Pas de quoi enlever le sourire aux Jaunards, qui conservent leur fauteuil de leader, avec 3 longueurs d’avance sur les Toulousains.

Indiscipline rochelaise

Sur le papier, La Rochelle avait des arguments pour gêner Clermont. Mais sur le pré, les Maritimes laissent les Jaunards s’installer dans la partie. Résultat, ils s’épuisent à défendre et commettent rapidement des fautes. Celles-ci vont sonner le glas de leurs espoirs. En effet, avec 18 pénalités concédées sur la partie et 3 cartons jaunes récoltés (Liebenberg, Joly et Balès), l’équipe de Jono Gibbs pouvait difficilement prétendre à mieux sur la pelouse de Marcel-Michelin. Les Rochelais réussissent toutefois à scorer en inscrivant trois essais (Vito, Doumayrou et Qovu) sur des miettes laissées par les locaux.

Mais leur indiscipline pèse trop face à la force de frappe des joueurs de Franck Azéma. Voyage à vide pour des Maritimes qui restent toutefois installés sur la 3e marche du podium mais qui voient le binôme Clermont-Toulouse s’échapper dans les hauteurs du classement.

Contenus sponsorisés
0
0