AFP

Toulouse - Toulon : 5 dates, pour un match à part

Toulouse - Toulon : 5 dates, pour un match à part

Le 28/12/2017 à 13:47Mis à jour Le 28/12/2017 à 14:18

La fin d'année est propice aux classements ou autres tops. Dans l'esprit, nous avons sélectionné cinq matchs qui ont marqué l'histoire des Toulouse-Toulon, en Haute-Garonne. Du suspens, du sang, des larmes... tout y est.

Un duel en rouge et noir. Les confrontations entre Toulouse et Toulon offrent souvent des matches à part. D'une raclée, à la faillite de Wilkinson en passant par un boxing-day ou encore le sauvetage de Diego Dominguez, retour sur quelques déplacements du RCT en terre toulousaine.

Le précédent boxing-day : 27 décembre 2015 (Toulouse 31-8 Toulon)

Deux ans après un premier épisode, les deux équipes se retrouvent pour cette journée si particulière entre Noël et le jour de l'An. En 2015, le RCT est deuxième au moment de se déplacer chez un Stade Toulousain 3e. Mais les Haut-Garonnais sortent d'une élimination en coupe d'Europe. Alors à l'heure de jouer le grand Toulon de Laporte, la motivation est toute trouvée. Le RCT se déplace sans certains de ses cadres, et après une très courte préparation, mais offre tout de même une équipe trois étoiles. Ça tape dur dans cette rencontre et le Stade Toulousain s'impose finalement assez largement (31-8), grâce notamment à une défense hermétique et une efficacité redoutable en attaque avec deux hommes en très grande forme : Fritz et Picamoles. Du côté de Toulon, Ma'a Nonu et Tom Taylor conaissent une soirée plus que délicate.

Maxime Médard (Toulouse) face à Toulon - 27 décembre 2015

Maxime Médard (Toulouse) face à Toulon - 27 décembre 2015Icon Sport

Le plus humiliant : 4 mars 2006 (Toulouse 53-0 Toulon)

Une saison noire. En difficulté, le RCT se déplace à Toulouse pour le compte de la 17e journée de Top 14. Un cauchemar. Victorieux d'une courte tête à Mayol au match aller, le Stade écrase Toulon au retour 53-0. Après 25 minutes de jeu, les hommes de Novès ont déjà inscrit quatre essais et mis le bonus offensif au chaud. Durant cette rencontre, un certain Vincent Clerc s'offre un doublé, ce qui participe à ses17 réalisations en une saison (11 en Top 14 et 6 en coupe d'Europe), son plus gros total durant le même exercice. Toulonnais aujourd'hui, Clerc avait d'ailleurs remplacé Elissalde à la mêlée durant cette rencontre. Au terme de la saison, le RCT sera relégué alors que le Stade Toulousain échouera en finale face au BO.

Le plus salvateur : 11 septembre 2016 (Toulouse 15-32 Toulon)

A peine quatre petites journée de Top 14, et la crise couve déjà sur les bords de la rade. La tête de Diego Dominguez ne tient qu'à un fil, après un revers à Mayol face à Brive. Et l'ombre de Fabien Galthié plane déjà au-dessus de Mayol. Boudjellal attend impérativement une victoire de ce déplacement. Et ce jour-là, une équipe va naître. Derrière leur entraîneur, les toulonnais réalisent leur meilleure prestation en ce début de saison chaotique en se montrant solides en défense et surtout très efficaces, à l'image de l'essai de Charles Ollivon en fin de rencontre qui permet même d'accrocher le bonus offensif. Toulon s'offre un peu d'air, avant de replonger dans une saison assez dingue avec la valse des entraîneurs et finalement une finale perdue face à l'ASM. Du côté du Stade Toulousain, c'est un non-match avec des prestations délicates pour Steenkamp et Palisson notamment. Toulon s'impose pour la première fois à Toulouse depuis le mois de février 2010.

Liam Gill (Toulon) face à Toulouse - 11 septembre 2016

Liam Gill (Toulon) face à Toulouse - 11 septembre 2016AFP

Le plus étriqué : 20 février 2010 (Toulouse 3-6 Toulon)

Février 2010, justement. On y revient. Au menu, de la pluie, de l'ennuie mais une victoire pour le RCT. La première à Toulouse depuis 1993. Pour le spectacle, il faudra repasser mais les Varois s'imposent 3-6 au terme d'un match d'une faiblesse rarement égalée. Contepomi inscrit les deux pénalités de la gagne pour Toulon alors que de l'autre côté David Skrela connaît un match délicat avec du déchet dans ses tentatives au pied. Toulouse qui enchaîne une deuxième défaite de rang sur sa pelouse. Au terme de la saison, les deux équipes échouent en demi-finale du Top 14, face à l'USAP pour Toulouse et Clermont, futur vainqueur, pour le RCT.

Le plus incroyable : 16 octobre 2013 (Toulouse 13-12 Toulon)

Incroyable, car il a fallu fouiller dans les archives pour trouver un mauvais match de Jonny Wilkinson sous le maillot du RCT. Remplaçant au coup d'envoi, le saint toulonnais entre à la place de Michalak à la 61e minute de jeu et va se montrer maladroit dans ses tentatives au pied. Il laisse en route deux pénalités ainsi que deux drops dans un match aussi étriqué que riche en suspens. Au final, le RCT s'incline 13-12 dans cette rencontre. Mais au terme de la saison, Toulon décroche un doublé historique Top 14, Hcup, avec un Jonny Wilkinson au sommet de son art... comme quoi !

Fritz - Toulouse Toulon - 26 octobre 2013

Fritz - Toulouse Toulon - 26 octobre 2013Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0