Icon Sport

Top 14- Clermont, un volcan se réveille

Clermont, un volcan se réveille

Le 05/07/2018 à 18:18Mis à jour Le 05/07/2018 à 18:19

Midi Olympique est allé à la rencontre de la reprise des Clermontois. Après un exercice 2017-2018 manqué, les Jaunards veulent retrouver le chemin des sommets. Une bonne raison pour s’y intéresser…

Ce sont toujours les mêmes odeurs, les mêmes plaisanteries, les mêmes rites. Pour les rugbymen, les reprises se suivent et se ressemblent. Sauf que celle-ci avait pour Clermont un goût particulier, et cela à double titre. D’abord parce que celle-ci fait suite à un exercice 2017-2018 copieusement raté. Mais surtout parce qu’en conséquence de ce premier constat, les joueurs auvergnats ont pu se retrouver dans un état de fraîcheur convenable, après sept semaines de régénération, en perspective d’un travail étalonné sur huit semaines.

"C’est justement là tout le problème du rugby français, grince le préparateur physique Sébastien Bourdin. Si tu veux avoir le temps de bien te préparer pour éviter les blessures, avec plus de repos avant le début de la saison pour régénérer les organismes, il faut passe par une saison qui se termine plus tôt… Après, avoir le temps de se préparer n’est pas non plus une assurance tous risques. On va bien voir, mais en théorie, cette longue période devrait bien nous aider…"

Sébastien Bourdin -  Preparateur Physique (Clermont Auvergne) - 02.04.2011

Sébastien Bourdin - Preparateur Physique (Clermont Auvergne) - 02.04.2011Icon Sport

De la promotion des jeunes talents issus du centre de formation à la pression qui va nécessairement peser sur la tête du staff auvergnat, des premières réactions des joueurs aux ambitions du manager Franck Azéma, des enjeux du stage de cinq jours à l’Insep à la nouveauté du "Bronco test" présenté aux joueurs en début de saison, Midi Olympique effectue un tour d’horizon complet d’une reprise vécue comme un retour aux bases.

"On s’est posé certains questions dans la préparation de la saison, explique Bourdin. Pourquoi, quand ils étaient jeunes, les mecs se sont tournés vers le rugby ? Pourquoi ont-ils choisi la voie d’un sport de combat plutôt qu’un autre, et comment leur redonner l’envie, le plaisir de pratiquer ce sport ? Notre optique est vraiment celle-là cette saison, à savoir redonner aux joueurs ce pour quoi ils ont aimé le rugby, en revenant à l’essentiel. Le leitmotiv, c’est de faire des choses simples et bien, de travailler avec et sans le ballon pour l’équipe, faire attention aux autres, ressentir en retour la bienveillance de ses coéquipiers."

De quoi raviver le magma d’un volcan qui ne demande qu’à se réveiller, en cette semaine qui a également vu si symboliquement la chaîne des Puys classée par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité…

Contenus sponsorisés
0
0