Icon Sport

Raconte-moi ton essai... de la victoire, Benjamin Lapeyre

Raconte-moi ton essai... de la victoire, Benjamin Lapeyre
Par Rugbyrama

Le 10/01/2018 à 17:03Mis à jour Le 15/01/2018 à 15:21

Brive est à l’honneur cette semaine. En deux matchs à domicile, les Corréziens ont pris 9 points sur 10 possible. Le week-end dernier, c’est Benjamin Lapeyre qui a donné la victoire aux Brivistes. Retour avec lui sur son essai victorieux.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Ce Brive - Toulon est ce qu’on pourrait appeler un « match d’hiver ». Un terrain gras, presque impraticable et à la fin, une rencontre marquée par une multitude de duels plus physiques les uns que les autres. Pour les grandes envolées, les cadrages débordements et les belles combinaisons, il fallait repasser. Pourtant c’est un ailier, Benjamin Lapeyre, qui a eu le dernier mot dans cette rencontre. "Pour ce match, on savait que notre travail (celui des ailiers et de l’arrière) serait d’être présent dans le jeu aérien et mettre la pression sur les trois-quarts adverses. Dans ces conditions, il y a beaucoup de pick and go, de jeu au ras. Pour nous (ailiers), il est important de se proposer au maximum dans la zone du 10 et autour des rucks."

Benjamin Lapeyre (Brive)

Benjamin Lapeyre (Brive)Icon Sport

Menés de 6 points depuis la 72ème minute (6-12), Brive pousse pour arracher une victoire cruciale dans l’optique du maintien. Près de l’en-but toulonnais, les avants s’efforcent de gagner mètre après mètre. Moment choisi par Benjamin Lapeyre pour venir aider « ses gros ». "Pour gagner le match, l’essai transformé était la seule solution. Il fallait donc marquer près des poteaux. On pilonne la ligne et je sais que le ballon ne va pas être écarté. En restant sur mon aile, je n’apporte rien à l’équipe donc je décide d’aller aider mes avants. Je vois Damien Jourdain (pilier briviste) partir avec le ballon, un peu seul, je vais au soutien pour essayer de l’emmener dans l’en-but. Il me lâche le ballon main à main et j’arrive à me décaler des défenseurs et à aplatir proche des poteaux". Une dernière transformation sur la sirène et le stade Amédée-Domenech peut exulter après 80 minutes tendues face à une formation toulonnaise très physique (13-12). Benjamin Lapeyre concrétise le travail d’un pack solidaire jusque dans les dernières minutes. "Mon rôle est d’être le finisseur, les avants font tout le travail et je suis heureux d’avoir validé cela avec cet essai".

" C’est le genre de match qu’on aurait sans doute perdu en début de saison"

Pour l’ancien joueur de Toulon, la bonne forme de Brive du moment est due au fait d’être dos au mur. "En début de saison, on a perdu trop de matchs à domicile alors qu’on était habitué à être plus souverain sur notre terrain. Maintenant que nous sommes dos au mur, on se dit que l’on a plus rien à perdre. Notre mentalité a évolué, on retrouve un peu de stabilité." Une victoire acquise dans les dernières minutes, cela renforce forcément un groupe déjà solidaire même dans la difficulté : "Je pense qu’en début de saison, c’est un match qu’on aurait sans doute perdu. On aurait lâché mentalement alors que là, on a tout donné jusqu’à la dernière minute et cela nous a souri. On se retrouve avec ce genre de performance."

Brive vs Montpellier

Brive vs MontpellierIcon Sport

Une lutte à trois qui va se poursuivre

Avec cette victoire, Brive prend 10 points d’avance sur Oyonnax, 14ème mais possède seulement 1 petit point de plus qu’Agen, barragiste virtuel. Les performances des adversaires directs sont donc observées de près comme l’explique le joueur : « On savait qu’Agen avait gagné à domicile contre Toulon, on regarde ce qu’ils font. Malgré notre victoire, ils ont gagné (Agen) avec le bonus offensif (contre Castres) et Oyonnax a décroché un nul contre La Rochelle. C’est très serré et ça se jouera sur des victoires comme celle-ci. » Si Brive se retrouve ces derniers temps collectivement, l’ailier réalise lui un gros début de saison avec son club avec déjà quatre essais inscrit. Auteur de sept réalisations la saison dernière, Benjamin Lapeyre espère poursuivre sur ce rythme après un passage difficile à La Rochelle il y a deux ans : "J’essaye de mettre tous les ingrédients de mon côté. L’an dernier je termine meilleur marqueur de l’équipe, j’aimerais faire aussi bien cette saison. Ce sont des petits objectifs que je me fixe et j’espère les atteindre à la fin de la saison".

Propos recueillis par Paul Arnould

Contenus sponsorisés
0
0