Icon Sport

Pierre : "Envie de rêver plus grand"

Pierre : "Envie de rêver plus grand"

Le 27/02/2018 à 08:33

Le deuxième ligne et capitaine de la Section paloise était satisfait de la victoire précieuse face au Racing 92 (24-15), même si Julien Pierre, fort de son expérience, ne voulait surtout pas tomber dans l'euphorie, conscient que le chemin vers les phases finales est encore long.

Rugbyrama : Est-ce que la Section paloise devient un candidat de plus en plus crédible au Top 6 ?

Julien Pierre : Candidat, je ne sais pas mais nous allons continuer à avancer. Bien sûr, on a envie de regarder plus haut et de viser haut, mais nous savons qu'il nous reste du boulot. Nous avons franchi une étape face au Racing, ce qui nous permet d'avancer un petit peu plus mais il reste beaucoup de match avec encore deux ou trois gros morceaux à bouger. Nous avons envie de rêver plus grand mais continuons à travailler sereinement.

Avez-vous quand même le sentiment d'avoir franchi un col de première catégorie en battant le Racing ?

J.P. : Le Racing, c'était costaud même s'il manquait beaucoup de monde chez eux même si ça ne se voyait pas trop sur la feuille de match. On avait à cœur de faire un gros match. Après nos deux victoires à l'extérieur, on savait que nous serions attendus pour notre retour à la maison, en recevant le premier, et nous voulions gagner devant notre public. C'est un cap de franchi mais ce n'est pas fini.

Vous ne marquez pas beaucoup en première période, mais est-ce que vous avez eu la sensation de prendre néanmoins l'ascendant ?

J.P. : Il y a peu de points en première mi-temps mais aujourd'hui en Top 14, c'est difficile et très peu de matchs se débloquent avant la 50e ou 60e minute. Mais, nous avons tenu le ballon et nous avons réussi à maintenir le Racing chez lui. Je ne sais pas combien de fois les Racingmen sont venus dans notre camp, mais je pense qu'ils sont venus très peu de fois. Nous n'avons pas su concrétiser. Nous n'avons pas voulu prendre les points non plus et j'en prends la responsabilité parce que l'on avait envie de marquer, de tenir le ballon. Et c'est peut-être cette volonté qui fait que nous l'emportons à la fin. Je n'oublie pas aussi notre défense où nous sommes vraiment en train de progresser. Il y a quelques temps, nous ne réalisions pas ce genre de performance en défense.

Avez vous le sentiment d'avoir marqué les esprits des autres concurrents avec cette victoire ?

J.P. : J'ai d'abord le sentiment d'avoir livré un gros combat tous ensemble, d'avoir travaillé dur, d'avoir joué notre rugby. On a envie de tenir le ballon et de déplacer l'adversaire et on va continuer en ce sens. On est contents d'avancer, de gagner, de travailler et de vivre ensemble. C'est le plus important.

Contenus sponsorisés
0
0