Icon Sport

Le Stade Toulousain réagit en s'offrant le leader

Le Stade Toulousain réagit en s'offrant le leader

Le 18/03/2018 à 18:33Mis à jour Le 18/03/2018 à 18:56

Une semaine après sa défaite à Ernest-Wallon face au LOU, le Stade Toulousain s'est remis la tête à l'endroit en battant le leader Montpellier ce dimanche (22-14). Après une première demi-heure cadenassée, et un score longtemps nul et vierge, les Haut-Garonnais ont inscrit trois essais par Yoann Maestri (40e), François Cros (51e) et Zack Holmes (66e).

Souvent dominateurs, les Rouge et Noir ont parfois manqué de réalisme, offrant au MHR l'opportunité de rester au contact avec deux réalisations signées Nemani Nadolo peu avant la pause (35e), et un essai de pénalité inscrit à quelques minutes du terme de la rencontre (75e). Insuffisant tout de même pour les Cistes, qui repartent de ce voyage sans le moindre point. Le Stade Toulousain a lui confirmé que sa contre-performance face à Lyon n'était qu'un accident. Les Haut-Garonnais se hissent la troisième place du championnat.

Zack Holmes (Toulouse) vs Montpellier

Zack Holmes (Toulouse) vs MontpellierIcon Sport

Une équipe à réaction. On ne pourra leur enlever cette qualité désormais. Une semaine après son accroc sur sa pelouse d'Ernest-Wallon face au LOU, le Stade Toulousain n'a pas connu pareille mésaventure ce dimanche. Dans ce choc 100% Occitanie en clôture de la 21e journée de Top 14, les Rouge et Noir ont enregistré leur cinquième victoire en six rencontres.

Et pourtant, Toulouse a cruellement manqué de réalisme

Face à Montpellier, leader du championnat, les joueurs d'Ugo Mola n'ont que très rarement étaient inquiétés. Pourtant, ces derniers ont pris quarante minutes à débloquer leur compteur. Dominateurs, avec plus de 60% de possession, les Stadistes ont longtemps poussé sans jamais trouver la faille. La défense et le pragmatisme du MHR a laissé planer le doute dans les travées toulousaines.

Yoann Maestri (Toulouse) vs Montpellier

Yoann Maestri (Toulouse) vs MontpellierIcon Sport

Mais à force d'abnégation, et en dépit d'un essai contre le cours du jeu inscrit par Nadolo peu avant la pause, les Toulousains ont fini par faire craquer le rideau de feu méditerranéen. Derrière une mêlée conquérante, le reste de la partie s'est avérée à sens unique. Entre maladresses et mauvais choix, les Rouge et Noir sont parvenus à passer outre leur manque de réalisme. Avec une équipe remaniée, Montpellier n'avait pas les ressorts pour réagir ce dimanche. Les Héraultais enregistrent leur deuxième revers de rang à l'extérieur, et voient leur concurrents se rapprocher en haut du classement. Parmi eux, le Stade Toulousain, troisième ce soir, est bien parti pour retrouver les phases finales en fin de saison.

Contenus sponsorisés