Rugbyrama

Fonteneau : "Recoller les morceaux"

Fonteneau : "Recoller les morceaux"
Par Rugbyrama

Le 28/01/2018 à 10:04

Meurtri, Jean-François Fonteneau, le président agenais peinait à trouver des explications à la déroute de son équipe à Lyon.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Rugbyrama : Quel est votre sentiment après cette déroute ?

Jean-François Fonteneau : Globalement, l'équipe n'était pas prête à jouer un match comme celui-là. Nous avons très mal débuté. Certains joueurs n'ont pas mis les ingrédients pour faire un résultat à Lyon. Notre objectif était quand même d'accrocher le Lou, une très belle équipe. Au lieu de faire un résultat, on prend soixante-dix points... Il n'y a pas grand chose à dire. Il doit y avoir une grosse remise en question de l'ensemble de l'effectif. Je suis déçu pour tous nos supporters, pour l'ensemble des gens qui croient en cette équipe. Jusqu'à maintenant, elle n'avait pas lâché. Nous avons le sentiment que, collectivement, les joueurs ont lâché. Certains ont fait leur match mais collectivement nous n'y étions pas. Et en face, Lyon marchait sur l'eau, tout lui a réussi, avec des essais marqués facilement sur turnovers. Nous accusons le coup.

Johann Sadie (SU Agen) vs Lyon le 27/01/2018

Johann Sadie (SU Agen) vs Lyon le 27/01/2018Icon Sport

Comment se remobiliser après les vacances ?

J.F.F. : C'est un accident, une sortie de route. Cela arrive de temps en temps. A ce point-là, c'est difficile. Il va falloir faire preuve de solidarité. Quelque chose s'est cassé. Notre marque de fabrique était de nous accrocher, de ne rien lâcher, de produire du jeu, parfois de revenir malgré des situations compliquées. Le bateau a pris l'eau de toute part. Il n'y a pas grand chose à retenir de ce match à Lyon. Nous repartons la tête basse et allons nous remettre en question collectivement. J'espère que les joueurs auront suffisamment d'amour propre. Les échéances à venir vont être déterminantes. Nos concurrents directs ont perdu sans prendre de points. La situation n'a donc pas évolué au classement. Mais c'est un traumatisme. Je suis triste pour le peuple agenais, je suis triste pour les gens qui nous font confiance et qui s'identifient à cette équipe.

Enrico Januarie (SU Agen) vs Lyon le 27/01/2018

Enrico Januarie (SU Agen) vs Lyon le 27/01/2018Icon Sport

Y avait-il des signes annonciateurs avant le match ?

J.F.F. : Le matin du match, me semble-t-il, dans le regard, le comportement des joueurs, je sentais qu'ils n'étaient pas prêts. La preuve en est avec cette performance. Quand on ne respecte par le jeu, l'engagement nécessaire, quand on ne se respecte pas collectivement, la sanction peut être très lourde. Le Lou ne nous avait déjà pas réussi à l'aller. Et quand cette équipe est en confiance, elle peut être indestructible. Nous avons payé cash. Il va falloir recoller les morceaux. Mais la saison est encore longue. Ce non-match ne nous condamne pas.

Propos recueuillis par Sébastien Fiatte

0
0