Icon Sport

Castres fait une belle opération contre le LOU

Castres fait une belle opération contre le LOU

Le 24/02/2018 à 19:50Mis à jour Le 24/02/2018 à 20:58

Sans dominer la rencontre outre-mesure, les Castrais ont glané une victoire de la plus haute importance à domicile face au LOU (33-22). En plus de reléguer cet adversaire direct à quatre points, les hommes de Christophe Urios ont subtilisé le bonus défensif ceux de Pierre Mignoni, beaucoup trop pénalisés.

Le Castres Olympique a réalisé une superbe opération dans la course aux phases finales ce samedi. Après sa victoire sur le fil sur le terrain de l’Union Bordeaux-Bègles, la formation tarnaise enchaîne avec un succès face au LOU (33-22). Comme en Gironde, Julien Dumora a marqué un essai très important. L’ailier a percé la défense lyonnaise à la 79eme minute et, en aplatissant, a fait sauter le bonus défensif des Rhodaniens. Les joueurs de Pierre Mignoni, qui restaient sur des victoires probantes contre Clermont et Agen, vont sûrement retrouver l’amer goût des semaines avec un entraîneur en colère. Les équipiers de Julien Puricelli ont commis un nombre incalculable de fautes. Ils sont désormais bloqués aux portes du Top 6 avec un calendrier très compliqué.

Christophe Samson (Castres) - Lyon

Christophe Samson (Castres) - LyonIcon Sport

Une première mi-temps équilibrée et très engagée

Cette rencontre à fort enjeu a mis du temps à se débrider. Les spectateurs de Pierre-Fabre ont assisté à un duel très physique, comme prédit par Pierre Mignoni en conférence de presse Peu d’envolés de trois-quarts, mais des avants qui se donnent corps et âme, sachant à quel point ce duel pouvait être déterminant pour la suite des évènements. Juste après le carton jaune infligé à Gomez Kodela (20eme), le capitaine Capo Ortaga a aplati le premier essai castrais, laissant échapper un rugissement de bonheur au sol (10-0, 21eme). De nouveau à 15, le LOU a retrouvé de l’impact et, suite à une combinaison inattendue et magnifique en touche, Tuifua a permis à Lyon de recoller (10-7, 37eme). Castres a tourné devant à la pause grâce à deux pénalités d’Urdapilleta (16-7).

Toa Halafihi (Lyon) & Rory Kockott (Castres)

Toa Halafihi (Lyon) & Rory Kockott (Castres)Icon Sport

Le LOU s’est sabordé

Sûrement bousculés par leur staff dans les vestiaires, les Lyonnais sont revenus beaucoup plus propres, ce qui a mené au doublé de leur ailier Toby Arnold (42eme, 61eme). Harris a manqué d’un peu d’adresse au pied et Castres, sans vraiment inquiéter son adversaire, est resté au contact grâce à un Urdapilleta impeccable (19-19, 64eme). Le dernier quart d’heure a été fatal aux Lyonnais. Battle (68eme) et Dumora (79eme) ont fini par trouver des ouvertures dans une ligne défensive qui avait de plus en plus de mal à se replacer rapidement. Le LOU repart bredouille du Tarn, si ce n’est avec une énorme migraine à la vue de son calendrier : réception du Toulon, déplacements enchaînés chez le Stade Toulousain et à La Rochelle. Les Castrais sont eux chaudement installés dans le Top 6 et abordent sereinement la venue de la Section Paloise. Psychologiquement, ce duel peut laisser des traces...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0