Icon Sport

Top 14 - Oyonnax - De toutes les matières, c'est le synthétique qu'ils préfèrent!

De toutes les matières, c’est le synthétique qu'Oyonnax préfère !

Le 04/09/2015 à 09:41

Il faut désormais s’y habituer, Oyonnax a fait le choix d’équiper son stade Charles-Mathon d’une pelouse synthétique durant l’intersaison ; une décision qui a pour conséquence de mettre fin aux problèmes récurrents de pelouse tous les hivers et qui va profondément changer la philosophie de jeu de l’USO.

Au cœur de la Plastics Vallée, il était somme toute logique qu’Oyonnax soit le premier club professionnel français à se doter d’une pelouse synthétique. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle suscite des interrogations, de la curiosité et quelques doutes. Peut-être sous le coup de la frustration de la défaite, le buteur de Bordeaux-Bègles Pierre Bernard pestait quelque peu sur cette surface après la prestation de son équipe dans l’Ain. Il va cependant devoir s’y faire, comme l’ensemble des joueurs du Top 14.

Une philosophie de jeu totalement différente

L’USO a toujours été réputée pour son jeu basé sur le combat, le travail de ses avants, une mêlée conquérante et une constante envie de fatiguer l’adversaire à l’issue de nombreuses phases de rucks. Révolution ! Le premier match face à l’UBB a permis de voir les prémices de ce que devrait être dorénavent le jeu d’Oyo. "On a montré que l’on avait du jeu et qu’avec cette pelouse synthétique, on n’allait pas faire que des mauls" , explique l’arrière Florian Denos.

Oyonnax et Florian Faure ont mis à mal l'UBB - 29 août 2015

Oyonnax et Florian Faure ont mis à mal l'UBB - 29 août 2015Icon Sport

Mais il faut du coffre pour ça. C’est pourquoi le groupe a beaucoup travaillé sur l’endurance pendant l’intersaison. D'où des tests amicaux poussifs et des fins de matchs difficiles lors des deux premières journées. "J’avais des crampes à la 60ème minute à Montpellier", avoue le troisième ligne Pierrick Gunther.

Missoup: "Même si c'était du béton on irait!"

Olivier Missoup (Oyonnax)

Olivier Missoup (Oyonnax)Icon Sport

Parmi les critiques récurrentes contre le synthétique, il y a la rigidité et le danger pour les articulations. Balayées par les joueurs! "Je pensais que j’allais avoir des pizzas un peu partout mais non", ironisait Florian Faure. Le Gallois Nicky Robinson complète:"J’ai été très impressionné pour ma première. Il y a beaucoup de courses donc c’est fatigant mais c’est agréable. C’est assez mou donc quand on court, ce n’est pas si dur pour les genoux". L’ouvreur fait référence aux petites billes qui recouvrent la pelouse. Elles procurent une sensation de chaleur qui peut être contrecarrée par un simple arrosage.

Des repères à prendre

Nicky Robinson (Oyonnax) face à l'UBB - 29 août 2015

Nicky Robinson (Oyonnax) face à l'UBB - 29 août 2015Icon Sport

Une chose est sûre, A la maison nous voulons jouer et garder le ballon sur plusieurs phases , insiste Nicky Robinson. Mais samedi contre Clermont, Oyonnax devra faire attention, car l'ASM s'est équipée d’une pelouse artificielle dans son tout nouveau centre d’entrainement. Les Jaunards ne seront donc pas surpris.

Contenus sponsorisés