Icon Sport

TOP 14 - Brive, une saison vraiment bluffante

Brive, une saison vraiment bluffante

Le 07/06/2016 à 14:34Mis à jour Le 07/06/2016 à 18:17

TOP 14 - Brive a conclu sa saison sur une 11e victoire à domicile face à Pau (46-10). Un dernier succès qui confirme l’entrée du CABCL dans "le grand huit" du championnat. Les Corréziens ont su faire fructifier un départ canon et s’appuyer sur leurs points forts pour réussir une grande saison. La plus belle depuis leur retour dans l’élite.

Un buteur de très haut niveau

Pour la seconde fois en trois ans, Gaëtan Germain est le meilleur réalisateur du Top 14 avec 319 points. Cette saison, c’est près de 60% des points brivistes qui proviennent de la botte du "serial buteur": "Finir meilleur buteur c’est anecdotique ! J’ai la chance de beaucoup jouer donc automatiquement je marque des points. J’ai bénéficié du bon travail de l’équipe aussi. Il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et continuer de travailler pour être encore plus régulier." Avec une progression constante dans le jeu courant, l’influence de l’ancien Racingman ne s’est pas cantonnée au simple rôle de buteur.

Gaëtan Germain, le buteur de Brive

Gaëtan Germain, le buteur de BriveIcon Sport

Une force à tout épreuve dans son stade

Une fois encore, le CABCL a réussi sa saison à domicile. Avec le même bilan que Toulouse (11 victoires, 1 nul, 1 défaite), les Limousins possèdent le meilleur ratio à domicile de la saison, et ne sont devancés qu’au nombre de bonus. Les hommes de Nicolas Godignon ont su profiter de la verve de leur fidèle public: "C’est quelque chose dont on est très fier et qui a encore une fois contribué à notre bonne saison. Notre public nous est fidèle et son apport est considérable pour le groupe."

Les supporters de Brive

Les supporters de BriveIcon Sport

Des regrets en fin de saison

Après un départ canon et un maintien rapidement assuré, Brive est resté au contact des meilleurs jusqu’au bout. Dès lors cette huitième place pourrait laisser quelques regrets à l’entraîneur en chef. "Finir huitième avec le treizième budget c’est plutôt une bonne chose. Je ne sais pas si c’est flatteur et si c’est mérité, mais je suis convaincu que ce n’est pas volé. On aurait pu faire un peu mieux encore sur la fin de saison mais je n’ai pas de regrets car il ne faut pas griller les étapes et construire solidement peu à peu."

Nicolas Godignon, entraîneur en chef du CABCL

Nicolas Godignon, entraîneur en chef du CABCLIcon Sport

Des perspectives intéressantes pour la saison prochaine

Avec son meilleur bilan depuis sa remontée dans l’élite, Brive a atteint son objectif d’entrer dans les dix meilleurs clubs de Top 14. Fort de ce nouveau statut, le CABCL souhaite dorénavant s’installer durablement dans le giron des équipes potentiellement qualifiables en phases finales. Pour cela, Brive comptera plus que jamais sur ses valeurs et s’appuiera sur une stabilité tant en terme administratif que sportif: "Cela fait bien longtemps que je ne suis pas parti en vacances l’esprit aussi tranquille. On sent qu’on s’améliore, qu’il existe pleins de petites choses sur lesquelles on peut encore capitaliser à l’avenir. Nos jeunes pointent le bout du nez à l’image de David Delarue face à Pau. C’est plutôt prometteur."

Avec un budget légèrement revu à la hausse (16 millions d’Euros), le CABCL peut se lancer dans son projet à l’horizon 2020 avec sérénité. Un projet à l’image du club avec la volonté de gravir les marches les unes après les autres afin de s’installer durablement dans l’élite du rugby français.

Contenus sponsorisés